La rue est ouverte

Rue Frontenac

Rue Frontenac, le journal Web des « lock-outés »/grévistes du Journal de Montréal est disponible depuis cet après-midi. On sent déjà qu’on s’éloigne du sensationnalisme sanguinaire du JdeM avec le goût, néanmoins, de fournir une source d’informations aux gens qui lisaient le journal (et qui continuent de le lire en se foutant carrément du conflit… comme d’habitude).

Aussi, si ça vous intéresse, une discussion entre 5 journalistes à Christiane Charette aujourd’hui… Maudit que le constat est déprimant quand tu regardes ça d’un certain point de vue. 😦

Publicités