Littéralement trop

Un ami m’envoie ça hier en me disant: tu devrais rire pas mal. C’est pourtant une vidéo qui a été très regardée sur YouTube (près de 4 millions de visionnements) et j’imagine que le Patrouilleur du Web en a déjà parlé, mais fallait que je partage ça.

Par moment, les vidéoclips peuvent être des bijoux de créativité artistique: des concepts géniaux qui peuvent parfois devenir plus important que la chanson qu’elle met en vedette. Mais parfois, les concepts sont ridicules ou littéralement – excusez l’expression anglaise – « over the top ». Exagérés, un peu trop de direction artistique sans aucune cohérence. Forcément, c’est le genre de chose qui font rire certains qui s’amusent à parodier ces clips. Par contre, ils ne le font pas en filmant une « version parodiée » du clip. Non, on reprend les mêmes images et la même musique. Or, au lieu de chanter les paroles de la chanson en question, on chante ce qui se passe dans le vidéo.

Ces « literal music video » font fureur sur YouTube et si certains sont amateurs (et pas superbement bien chantés), d’autres sont fous de justesse et d’une drôlerie incroyable. Par exemple, la fameuse chanson « Total eclipse of the heart » (chanson phare des années 80 un peu kétaine, avouons-le) avait un vidéoclip, ma foi, vraiment « over the top »… Forcément, ça a donné ce « literal video » assez hilarant merci:

Franchement, je pense que c’est la passe des enfants de chœur à la « Village of the Damned » (image de la version de 1995, mais il y avait eu une version dans les années 60)… Un peu trop à mon avis. 😉

Publicités

En symbiose ?

Image trouvée ici.

Je ne sais pas ce qui se passe dernièrement, mais je commence à comprendre ce billet du Renart. Je suis comme « beurk… », mon biorythme est dans une pente descendante. Je croyais que ça remonterait mais ce n’est pas le cas. En fait, ce n’est même pas une question « d’écoeurantite » du blogue plus que… l’actualité ne m’inspire tellement pas. Je crois que je préférerais vous parler de 100 000 autres trucs que de l’actualité. Je suis presque blasé.

La ministre Raitt et ses bourdes ? Bah… C’est une conservatrice, ce ne m’étonne plus. Ils ont prouvé bien avant ça leur incompétence.

Le Plan Marois ? Ben sérieusement, je le trouve mieux expliqué et il me semble plus acceptable que lorsque décrit la semaine passée. Sinon, bah, rien à dire. Par contre, je me permettrai un bémol : je ne suis pas certain que ça fonctionnerait dans la mesure où le fédéral se dirait que « Ils ne seront jamais satisfaits tant qu’ils ne seront pas indépendants, alors pourquoi on bougerait ? »

La souveraineté vole pas haut selon les sondages ? Sommes-nous vraiment surpris ? Y a-t-il vraiment un enjeu qui soulève les Québécois en ce moment ? Ça chiale ben gros contre le statut quo, mais ça aime bien les choses comme elles sont. C’est le paradoxe québécois dans toute sa splendeur.

Pour le reste, c’est encore pire. Vraiment, on sent que l’été s’amorce… L’actualité devient terriblement ennuyeuse, on s’accroche au moindre détail qui pourrait avoir peut-être le début d’une effluve d’un semblant de scandale. 😛

Alors, quoi faire pour se remettre sur le piton ? Je ne sais pas. Présentement, je songe à une transfusion intensive de soleil et de bonnes nouvelles dans mes veines. 😉

La vidéo du jour: Tout le monde en parle avec raison. Ce fantastique numéro de Christian Vanasse, Zapartiste de renom, qui devient l’espace d’un moment Pier-Karl Péladeau le patron de Quebecor Média. Ce numéro me rappelle à quel point je souhaite ardemment que l’homme n’acquiert pas le Canadien de Montréal… Ouf, pitié non ! C’est par le blogue de Cécile Gladel que j’ai découvert cette captation faite par Christian Aubry.

L’insensibilité bureaucratique

Fausse couverture de Martine (texte sous Martine de moi)

Fausse couverture de Martine (texte sous Martine de moi)

Merci à Renart tout d’abord qui m’a pointé que le site pour faire des parodies de couverture de Martine est de retour !

Bon, OK, ma parodie est plutôt sombre mais comment réagir autrement face à cette nouvelle et, surtout, la réaction du ministre Yves Bolduc en Chambre qui a répondu à peu près de la sorte:

On va vérifier si l’étude est conforme, on va vérifier si elle est indépendante et par la suite, on verra ce qui en est avec les gens du ministère et nous agirons en conséquence.

Ça, je m’excuse, mais j’appelle ça premièrement du gros n’importe quoi comme discours (et ça les politiciens de toutes formations confondues nous en servent quotidiennement) et deuxièmement, de l’insensibilité bureaucratique. Ça, c’est une réponse de fonctionnaire, de petit gratteux de papier qui te fait chier parce que tu n’as pas la copie jaune du formulaire 128-B-E95.

Ce n’est pas la réponse d’un ministre de la Santé.

Que le gars veule être prudent avec les résultats, OK, qu’il veuille vérifier l’étude, parfait ! Mais il n’a pas le droit de ne pas être empathique et en phase avec la population: celle-ci a peur bordel ! Toutes ces femmes qui ont peut-être reçu un mauvais traitement pour leur cancer du sein sont inquiètes et tant qu’à y être, tous ceux qui ont reçu des traitements pour un quelconque cancer si on se fie au docteur Barrette de Fédération des médecins spécialistes.

Sans tomber dans la panique, ça aurait été quoi de dire des paroles rassurantes et pleine d’empathie à l’égard de la population ? Probablement que la face de boeuf du ministre aurait craqué et tombé j’imagine. C’est génial: en un an, on est passé d’un ministre de la Santé arrogant à un ministre de la Santé insensible et qui n’a clairement pas été mis au courant qu’en 2003, Bozo Charest avait promis que les attentes dans les urgences, ça serait réglé en un an ! On est en 2009 et le ministre promet qu’on devrait baisser le nombre de gens qui attendent plus de 48 heures dans les urgences de 30% d’ici 3 ans

Ah ouais, définitivement, Charest a le don de choisir son équipe… Certains ont ri qu’il s’est presque auto-proclamé comme premier ministre passant à l’Histoire le week-end passé… Quoique…

À suivre demain...

Mise à jour — Durant la rédaction de ce billet, le ministre a affirmé qu’il y aurait mise en place d’une ligne téléphonique pour les gens inquiets au début de la semaine prochaine, entre autres, et que le gouvernement prendra de « sérieuses mesures », dit-il, pour qu’il n’y ait plus d’erreurs de la sorte. Bon, évidemment, je reste COMPLÈTEMENT sceptique et cynique (on parle d’un gouvernement du PLQ ici), mais enfin le ministre a presque une pensée pour la population… C’est quoi ? C’est le Club des Ex à RDI qui l’a fait bouger ou la gueule des députés de l’opposition en face éberlués de son manque de sensibilité ?  N’empêche que je déteste profondément ce ministre. Vraiment, quel c… !

Le billet du jour: Du Prof Solitaire, le genre de billet qui démontre que non seulement le bilinguisme est un concept qui ne veut pas s’implanter au Canada, mais que le ROC n’a rien à foutre du fait francophone au pays. Une autre raison de faire l’indépendance mais qui tombera dans l’oreille d’un sourd, as usual. Welcome to Canada, hating country from coast to coast !

Rrrou rrrou, elle est partie !

Bon ben la prochaine saison de 3600 secondes d’extase devra se passer d’imitations de la roucoulante ministre des Finances… 😉 Mais bof, comment dire, on s’y attendait et franchement quand on voit toute la m… qui lui est tombée dessus (avec raison) dans les derniers mois, elle aurait peut-être dû quitter le PLQ avant les élections de décembre dernier.

Pas de « gamers » chez nous !

Petite nouvelle insolite et « presque » comique sous un certain angle, manière de compenser que le Bye Bye du Satellite prend une pause aujourd’hui pour des raisons exceptionnelles. Et bon, ça fera des vacances à ceux qui n’aiment pas mes petits sketches de fin d’année… 😉

Semble-t-il, en tout cas, que des employeurs demanderaient à leurs recruteurs de ne pas engager des amateurs de World of Warcraft car ils seraient moins productifs et seraient plus fatigués que d’autres. S’il est vrai qu’il y en a qui sont complètement dépendant à ce jeu de rôle  multijoueur joué en ligne (à ce sujet, l’épisode de South Park « Make Love, not Warcraft » est un bijou de parodie du jeu et surtout des accrocs du jeu). Sauf que la question qui m’est venue face à ce sujet c’est: comment on peut justifier une telle question à une entrevue pour un emploi ?

« Mon cher ami, je vois que vous avez expérience dans une compagnie fort connue, une maîtrise dans le sujet, etc. Mais dites-moi, jouez-vous à World of Warcraft ? »

Et puis, c’est pas un peu réducteur ? Comme si tous les joueurs de WoW (acronyme du jeu) étaient dépendants ! On revient finalement sur ce sujet-là, mais cette fois de façon négative…

P.S.: Non, je ne joue pas à ce jeu. Je n’aime pas vraiment les MMORPG bien que j’en aie déjà joué.

Le Bye Bye du Satellite: 16 décembre 2008

Michel: Bonsoir, bienvenue à la Zoune Olympique ! Ici, Michel Peauneuve et ce soir, on va encore critiquer des athlètes canadiens qui n’ont performé en ces Jeux de Pékin 2008. Pour ce faire, j’ai Lyne Bisonore, une cycliste qui a jamais fait une bonne performance olympique de sa vie. J’ai aussi un nobody qui a fait de l’escrime aux Jeux, mais personne ne s’en rappelle. Et finalement, j’ai avec moi Alain Goldbar, un commentateur de patinage artistique français, donc qui a une opinion sur tout – même les affaires qu’il ne connaît pas dont les Jeux d’été.
Alain: C’est ignoble !
Michel: Hé, on se calme le béret ! T’auras ton moment de critique tantôt. Tout d’abord, on reçoit un athlète qui a reçu une belle médaille d’argent pour sa performance au plongeon 3m, Alexandre Dhépatite !
(bruits sourds de trucs qui tombent derrière les caméras)
Michel: Bon, toutes les filles du studio sont tombées sans connaissance. Sauf Lyne, mais elle n’a pas de sexualité…
Lyne: Ben là…
Michel: Hé ! C’est qui qui mène ici ? Bon, Alexandre, au lendemain de ta performance incroyable, te sens-tu quand même frustré d’avoir manqué la médaille d’or. Tsé, une médaille d’or, Alex ! UNE MÉDAILLE D’OR ! ON VEUT DES MÉDAILLES D’OR !
Alexandre: Ok, c’est beau ! Calme-toi, gars qui s’est fait crisser dewors de 110% ! Oui, j’aurais voulu l’or, mais faut être réaliste ! Les Chinois sont très forts et je suis content pour eux, c’est des bons amis.
Michel: Dis-tu ça pour masquer ta déception ?
Alexandre: Non, parce que j’ai pas le goût de finir enterré dans un stade autour de Pékin !
Michel: Bon, personne autour de la table a une question pour Alexandre ?
Lyne: Moi, j’aurais une question…
Michel: Hé ! Ta gueule ! C’est qui la vedette ici ? Hein, c’est qui ? Certainement pas une gang de has-been comme vous autres ! Bon, alors, en terminant, Alex, certains reprochent que tu es commandité par McDo qui n’est pas – disons-le – une chaîne de restaurant très santé. Crois-tu sincèrement que des jeunes peuvent être en forme et en santé en mangeant souvent du McDo ?
Alexandre: Ben certainement ! Y a plein de bons trucs chez McDo et la viande, c’est de la vraie viande. Je ne dis pas en manger tous les jours, c’est un peu trop… Mais tous les deux jours, ça va ! Anyway, y ont des salades. Bon, sont pannées et trempent dans l’huile pendant 2 jours, mais… y a des salades !
Michel: Alors, tu es en train de nous dire que toi, Alex, t’en manges souvent et tu peux gagner une médaille olympique ?
Alexandre: Es-tu malade, toi ?! Pas envie de « scrapper » mon beau body qui fait fondre les filles avec de la marde alimentaire !
Michel: Ben merci Alex ! Alors, on espère te revoir dans 4 ans alors ne te promène pas avec un drapeau du Tibet dans le coin ! (rire exagéré)
Alain: Bon, parlant de ça, puis-je y aller ?
Michel: Ben oui, vas-y maudit Français !
Alain: Moi, je trouve que ces Jeux et les Chinois sont fantastiques ! Ils ont organisé des Jeux formidables, les rues sont pavées d’or, les fêtards vomissent des arc-en-ciel sur les sites de compétition et y a rien qui cloche. On voit la police nulle part et on est totalement libre de faire ce qu’on veut. Franchement, tous les opposants mériteraient d’être fusillés sur-le-champ ! Était-ce correct messieurs ?
(On voit derrière les caméras, des militaires de la milice chinoise restant impassible.)
Michel: Merci Alain pour ce discours chinois patriotique et on se revoit demain pour une autre Zoune olympique !
Nobody: C’est que, je n’ai rien dit ce soir…
Michel: Ah, la ferme faire-valoir !

Le Bye Bye du Satellite: 14 décembre 2008

Sébastien: Bonsoir, tout le monde ! Je suis Sébastien Bennoix et bienvenue à Pyramide, le jeu où des artistes passent pour une bande de sans-dessein en étant pas capable de deviner des mots simples comme « lapin » ou « rotoculteur ». Alors, aujourd’hui, on a une concurrente qui vient de Lanaudière, elle s’appelle Martine Chantal. Bonsoir Martine !
Martine: Bonsoir Sébastien !
Sébastien: Alors, qu’est-ce que vous faites dans la vie Martine ?
Martine: J’ai différents boulots pour subvenir aux besoins de ma famille depuis que notre père s’est fait écraser par le toit de sa « shop » l’hiver passé à cause des précipitations record de neige. Alors, j’espère me ramasser un peu d’argent ici mettons…
Sébastien: On vous le souhaite. Hé bien, Martine, vous êtes jumelée à Julie Couillard qui est avec nous !
Julie: Bonsoir, hein, Sébastien !
Sébastien: Je vous avoue que je ne m’attendais pas à vous recevoir sur ce plateau, mademoiselle Couillard.
Julie: Ah, tsé, je serais prête à faire n’importe quoi pour passer dans le kodak ! C’é-ti-vident !
Sébastien: Bon, je rappelle les règles du jeu pour les 3-4 déficients qui n’arriveraient pas à se souvenir : Pyramide est un jeu où fait deviner des mots; 7 mots en 30 secondes. Dans cette partie du jeu, on a le droit de mimer, de gesticuler, de faire de la musique avec sa bouche, de parler avec son derrière, de péter dans la gueule d’une petite vieille, etc. Mais, par contre, on n’a pas le droit d’utiliser des mots de même famille que le mot recherché. Par exemple, s’il faut faire deviner le mot « pomme », on n’a pas le droit de dire « tracteur », par exemple. Parce que ça serait très idiot genre. Alors, Martine, choisissez un sujet parmi ceux présentés à l’écran.
Martine: Euh… « Des mots et des maux ».
Sébastien: Oh ! Julie vous allez aimer ça deviner ces mots-là car ce sont des mots « associés au Parti conservateur ». Vous devriez vous y connaître, vous les connaissez de très près mettons. Pourquoi des « mots et des maux » ? Ben mots comme des mots à trouver et des maux dans le sens que le Parti Conservateur, c’est mal. Ben quoi, ça fait partie de mon contrat d’expliquer les jeux de mots poches des thèmes. Alors, vous êtes prête Martine ?
Martine: Oui !
Sébastien: Top Pyramide !
Martine: (Mot à deviner: financement) Euh… Harper a voulu retirer ça aux partis et c’est pour ça qu’il a mis le Parlement dans la marde.
Julie: Euh… droit de parole ? Un foie, un rein ?
Martine: Non, c’est quand tu donnes de l’argent…
Julie: Subvention ?
Martine: Passe ! (Mot à deviner: censure) Oui, oui ! Ça c’est quand on ne veut pas montrer quelque chose au monde ! Ce sont des barres noires sur quelque chose !
Julie: Moi, au Journal de Mourial ?
Martine: Non ! Passe ! (Mot à deviner: Stephen Harper) Ok, gros épais de l’Ouest canadien, il se prend pour un cowboy et rêve de diriger le Canada en dictature !
Julie: Maxime Bernier ?
Martine: Non ! Passe ! (Mot à deviner: Michael Fortier) Ok, il est chauve, il s’est fait mettre dehors aux dernières élections par des Montréalais, il a fait une annonce presque anti-démocratique contre le Bloc Québécois !
Julie: Maxime Bernier ?
Martine: NOOOOON ! Passe ! (Mot à deviner: évangéliste) Ok, c’est un groupe religieux très à droite moralement, très en lien avec les Conservateurs, ils ont poussé la loi C-10 avant qu’elle ne soit annulée…
Julie: Les Saguenéens ?
Martine: NOOON ! Ils prennent leur nom de livres dans la Bible écrit par 4 gars… (Voyant la face qui ne comprend pas de Julie Couillard) Passe ! (Mot à deviner: dictature) C’est un type de gouvernement. Y a une seule personne en tête. J’en ai parlé tantôt que Harper aimerait quasiment être dans ce régime-là.
Julie: Weight Watchers ?
Martine: Noooon ! Un régime politique, épaisse ! Ah, pis passe ! (Mot à deviner: Maxime Bernier) Ah ben facile ! Tu as couché avec pendant un temps !
Julie: Gilles ? Stéphane ? Luc ? Marc ? Jean-Jacques ? Roger ? Sophie ?
Martine: NOOOOOOOOONNN ! Come on ! T’as fait un livre qui s’est pas vendu à cause de lui ! Tu as dit 2 fois son nom tantôt !
Sébastien: C’est malheureusement terminé ! C’était Maxime Bernier, Julie, Maxime Bernier.
Julie: Ben oui, hein, c’étai-tivident !
Sébastien: Bon, aucun point Martine, mais il vous reste un autre sujet où vous pouvez vous rattraper.
Martine: Pfft ! « On est Canadiens ou ben on l’est pas ».
Sébastien: Ouh… Serait-ce en lien avec le hockey ? Hé bien, non, c’est en lien avec la « politique fédérale ». Vous ai-je dit que les auteurs des thèmes écrivaient les jokes de Guy Mongrain dans le temps ? Bon, alors Martine, des mots liés à la politique fédérale. Allez ! Top pyramide !
Martine: (Mot à deviner: communes) Euh… Quand dans un vestiaire, tout le monde prend sa douche dans la même place, on dit que ce sont des douches…
Julie: Parfaite pour tourner un porno. Porno dont je parle dans mon livre au chapitre 22, hein.
Martine: PASSE ! (Mot à deviner: constitution) Ok, c’est un papier qui décrit l’état canadien et qui fourre les droits du Québec depuis des années.
Julie: Les contrats de Star Académie ?
Martine: PASSE ! (Mot à deviner: prorogation) Ah, c’est le mot du mois de décembre, on a appris ça quand Harper a – hum, hum – la session parlementaire.
Julie: Fourrer ?
Martine: PASSE ! Même si tu as un peu raison… (Mot à deviner: député) Il siège la Chambre des Communes. Il est censé représenter ton comté mais quand tu veux le voir, il n’est jamais là ou il est ministre alors il se fout de son comté comme de l’an 40.
Julie: Représentant… Non, hein ?
Martine: PAAAAASSSE ! (Mot à deviner: coalition) Ah, c’est une assemblée de politiciens qui vont théoriquement dans le même but. Y en a eu une récemment et ça a fait chier les gens de l’Ouest: y avait un clown, une face de rat et un air bête québécois.
Julie: Une coalition !
Martine: OUIII ! (Mot à deviner: ministre) J’ai dit ce mot il y a deux instants. Ils oublient des documents top secrets un peu partout…
Julie: Ministre !
Martine: OUIII ! (Mot à deviner: plate) Ok, on dit souvent que la politique fédérale c’est ennuyant, c’est…
Julie: Long ?
Martine: Oui, mais on dit que c’est… Euh… Ah, je l’ai ! C’est ce qu’on dit des discours de Stephen Harper.
Julie: Plate !
Sébastien: C’est terminé ! Il restait le mot « Ottawa » à faire deviner par la suite. Mais hé, c’est beau les filles ! 3 points de fait. Malheureusement, ce n’est pas assez pour la grande pyramide. Martine, la partie est finie pour vous. Des commentaires ?
Julie: C’était le fun, hein ?
Martine: (frustrée) Ouin, mettons.
Sébastien: Alors, on se retrouve demain pour une autre pyramide !