Un jour qu’il faut continuer de souligner

C’est la journée internationale contre l’homophobie aujourd’hui. Je sais, je sais. On aime bien croire que ça ne sert à rien d’en parler, mais…

voici

quelques raisons

pourquoi cette journée

est si importante.

Je ne laisserai que les liens parler pour moi. Ils valent leur pesant d’or.

Pape pi po pue

Source de limage: Branchez-Vous !

Source de l'image: Branchez-Vous !

Définitivement, le pape aura réussi à faire jaser – et sacrer – un tas de monde sur la planète. Et malgré ses déclarations àl’emporte-pièce digne du Moyen Âge, il aura réussi à attirer des milliers de fidèles alors que son voyage africain prend fin aujourd’hui.

Alors qu’il appelait à la paix, ses propos sur le préservatif ont créé des élans de contestation à Notre-Dame de Paris et même ailleurs, parfois même venant de membres du clergé comme dans cette petite ville de Suisse où 1500 catholiques ont protesté contre les propos et la politique rétrograde du pape Benoît XVI. Et voilà le mot important à retenir: politique. Car plus ça va, plus on sent du Vatican qu’il devient politique, une politique qui se fout d’avoir le plus grand nombre de croyants dans ses rangs. Non, il faut les fidèles les plus conservateurs, les plus durs. Vous savez le genre de « freak » religieux prêt à tuer pour la Foi digne d’un roman de Stephen King ?

Alors, l’apostasie vous intéresse ? Ou pas ? Découragés par Benoît XVI ? En tout cas, il y en a qui le sont avec raison et il y en a qui se permettent d’en faire une caricature, tout simplement:

Source: Renart Léveillé / 20 mars 2009

Source: Renart L'éveillé / 20 mars 2009

Les billets du jour: Je retiens tout d’abord Carl qui nous raconte son expérience radiophonique sur le journalisme citoyene et la blogosphère en général (d’ailleurs, en passant, l’article sur la blogosphère devrait être très bon, merci aux participants encore).  Et puis, il y a le très rarissime François Parenteau qui emmène un point de vue « différent » sur la fameuse reconstitution – qui n’aura pas lieu – de la Bataille des Plaines.

Signes de l’apocalypse

Ça y est, je le dis. C’est l’apocalypse. Comme bien des malades intégristes fanatiques chrétiens fort croyants, je proclame que l’Apocalypse avec un grand « A » est proche. Premier signe: le pape est en train de se mettre à dos une quantité incroyable de catholiques (même du clergé lui-même !!!) avec ses propos qui viennent de l’an 1000 avant Jésus-Christ.  Deuxième signe: les États-Unis vont signer une déclaration des Nations Unies (non contraignante par contre) pour dépénaliser l’homosexualité. J’entends d’ici les fanatiques évangélistes et mormons en tout genre hurler d’horreur et ça me fait tellement sourire. Dernier signe et non le moindre: Carbonneau a été renvoyé du Canadien de Montréal la semaine dernière.

Ah, le renvoi de Carbo… Je n’en ai pas parlé la semaine dernière. 1) Parce que je suis que de très loin le Canadien de Montréal et franchement, leur sort m’indiffère. 2) Parce que ça a pris tellement de place dans les médias que ça en devenait franchement gênant. Quand tu dis que ça a pris plus de place que Henri-Paul Rousseau qui commentait sur la Caisse de dépôt (avec ces fameux « Je suis content de votre question »)… 3) Me semble que les 110% de ce monde ont tout dit, ont tous pété leur coche et qu’il est l’heure de passer à autre chose.

Là, attention, je vais dire quelque chose de terrible, mais je vais le dire pareil: au pire, c’est juste une ÉQUIPE DE HOCKEY. C’est incroyable toute la place médiatique que ça prend, sans farces. Cet automne, je riais quand je voyais ce cours de l’Université de Montréal disant que le Canadien de Montréal était une religion. Aujourd’hui quand je vois qu’on accorde 1h30 de temps d’antenne à ce sujet (voire plus) sur LCN et RDI… Je me dis que oui, c’est définitivement plus gros que la religion catholique elle-même.

Alors, bon, maintenant que Moïse Carbonneau est parti (puisqu’il faut parler en termes religieux), qui va emmener nos Glorieux (dont 90% environ ne parlent pas un traître mot de français sauf les sempiternels « bonjour » et « merci ») vers la Terre Promise ? On ne sait pas. On ne sait même pas s’il devrait parler français. Bon, moi qui aime le français, je dirais que OUI. Déjà que l’équipe est de moins en moins francophones, est-ce qu’on pourrait de grâce avoir quelqu’un qui s’exprime en français ? Question de rappeler – à défaut de l’appliquer – qu’au Québec, la langue d’usage et principale est le français. Mais bon, il semble qu’on préfère quelqu’un qui nous emmenera à la Coupe Stanley (l’inaccessible rêve) à quelqu’un qui s’exprime en français. Soit. On pourrait peut-être commencer à parler en anglais partout, maybe this blog should be english-only, no ?

En fait, je déconnais tantôt avec mes signes de l’Apocalypse. Mais il y a peut-être lieu de s’inquiéter pour le français au Québec quand la Caisse de dépôt est dirigée par un unilingue anglophone et que les Québécois sont prêts à renier leur langue tout ça pour avoir une parade sur la Ste-Catherine pour admirer une coupe argent qu’ils perdront l’année d’ensuite.

Le billet du jour: Avez-vous peur du cancer ? Qui ne le serait pas ? Le mot revient TOUS LES JOURS dans les médias et chaque semaine, une nouvelle étude nous dit que tel truc est cancérigène ou qu’au contraire, prend tel aliment est un anticancérigène. Steve Proulx aborde le sujet alors que des médias ont pratiquement colporté que Facebook était cancérigène… Moi, qui a une tendance à l’hypocondrie (j’en reparlerai éventuellement), j’ai abandonné. Sans farces, j’en ai plein le derrière de me farcir de la peur à la petite cuillère. À écouter toutes les études qui se font, TOUT EST CANCÉRIGÈNE. Bientôt, on va nous apprendre que les souliers à crampons,  marcher sur les mains, les toutous de Bob l’Éponge, regarder les Simpsons entre 16h et 20h et flatter un chat à la pleine lune les mois qui finissent par un 30 sont cancérigènes. Une question comme ça, je ne suis pas médecin mais j’ai une hypothèse: est-ce que ça ne serait pas possible que ce soit notre mode de vie, nos relations humaines centrées sur nous-mêmes et le refoulement de nos problèmes et émotions qui causent le cancer ? Je dis ça de même…

Le sacre de l’hypocrisie

Petit billet parce que je ne pouvais m’empêcher de parler de cette affaire qui m’a fait sacrer depuis hier soir. Je jasais avec un ami de ça par Internet et on était bleu marin de colère. Cet ami était plus catholique que moi (qui l’est à 0,005 % parce que je suis baptisé genre) et franchement, son pourcentage descend à une vitesse folle en voyant l’hypocrisie ecclésiastique.

Alors, comme ça, Monseigneur Tire-crotte Turcotte lâche sa médaille de l’ordre du Canada à cause que celle-ci sera remise au médecin Morgentaler ? Bon, c’est pas dur de savoir qu’il n’accepte pas ce médecin qui a permis de légaliser l’avortement au Canada. Je sais, le dossier de l’avortement est très épineux. Personnellement, je suis plutôt pro-choix sauf que je suis d’accord que ça n’a aucun sens que certaines femmes utilisent l’avortement comme moyen de contraception. Disons que je suis fort mal à l’aise, par exemple, avec une femme qui se ferait avorter cinq fois de suite parce qu’elle n’est pas capable de dire à ses partenaires de porter un condom ou de s’arranger pour ne pas tomber enceinte si elle ne veut pas l’être. Par contre, qui sommes-nous pour dire à une femme: « tu t’es fait violer et tu es enceinte ? Assume ! » Non, ça s’appelle la liberté de son corps. Mais évidemment, tant qu’on ne l’a pas vécu, c’est facile de juger et de dire: « Ben voyons ! Je garderais l’enfant ! »

En plus, Monseigneur ose quasiment dire de voter Parti Conservateur car c’est le seul parti pro-vie proposé et que ceux qui votent pour un parti pro-choix ne risquent pas de gagner leur ciel… Je pensais qu’on avait séparé religion et État ? Et pendant ce temps-là, Monsieur Morale est tout fier d’annoncer qu’un prêtre accusé de pédophilie aura une bourse de 60 000$ pour étudier (wow ! je croyais qu’il y avait un voeu de pauvreté dans l’Église…). Quand on lui fait remarquer cette incohérence, ah là ! CE N’EST PAS PAREIL ! C’est une erreur de jugement et il faut pardonner cet homme qui pourra se remettre dans la voie de Dieu. Même que le « charmant » prêtre nous demande quasiment avec arrogance (normal, c’est la seule façon que Monseigneur a de s’exprimer, l’arrogance) qui sommes-nous pour juger ?

J’ai toujours trouvé le cardinal Turcotte arrogant, hypocrite, fallacieux et extrêmement inhumain. Mais là, là ! Il s’arrange pour torpiller sa propre religion. Alors, si je comprends bien la logique de l’Église catholique qui ne semble pas avoir de logique:

1) Femmes = êtres soumis à la volonté divine

2) Homosexuels = Vicieux tentés par le diable, doivent se purifier

3) Avortement = Crime mortel que Satan va cogner à ta porte pour réclamer ton âme

4) Les extra-terrestres = ouais, pourquoi pas ?

5) Les prêtres pédophiles = on n’a pas à les juger

Wow ! Super ! Et ça se dit détenteurs de LA Morale avec un « m » majuscule… C’est d’une dégueulasserie sans nom cette attitude d’autruche qui se fout la tête dans le sable en disant: « Non, il n’y a pas de prêtres pédophiles ! » ou « Ce n’est pas grave ! Il faut pardonner ! » Pire, monsieur Turcotte (phoque off ! je ne l’appelle plus monseigneur, il ne mérite même pas ce titre) dit qu’il faut que les victimes d’abus apprennent à vivre avec ça comme quelqu’un avec une infirmité… Wow ! Quelle sensibilité humaine digne de ce que la religion catholique (celle que j’ai lu, en tout cas) dicte. Sérieusement, je ferai un billet là-dessus éventuellement, mais si j’étais Jésus et que je reviendrais sur Terre… Oh boy… Mais on en reparlera. Bref, quel culot ! Après tout, on pourrait leur remettre la question sur le nez: pourquoi vous n’apprenez pas à vivre avec la réalité du 21ème siècle ? Ah, c’est vrai ! Là, ce n’est pas pareil ! Vive le deux poids, deux mesures ! Je pourrais parler longuement des prêtres pédophiles qui n’ont jamais été excommuniés et dès qu’il y avait une plainte, on ne faisait que les déménager de paroisse… et parfois, à seulement quelques kilomètres de là où ils avaient abusé des enfants.

Benoît XVI est en France en ce moment (je vous plains, chers cousins) et a déclaré, mal à l’aise bien sûr avec la laïcité française, que la religion catholique devrait prendre plus de place dans la politique mondiale. À cette proposition, je réponds non. Pourquoi ? Une simple réponse, même s’il y en aurait des milliers: Croisades. On est déjà dans une Croisade moderne sans que personne ose le dire à cause d’un !%($/# de chrétien born again… Alors, on voit ce que ça fait le mélange religion/politique. Non, merci. Je vais dire dans la lignée de pensée du sympathique et allumé Renart: la religion, c’est de la m…

Blogue-Hebdo

Je m’excuse, j’écris pas vraiment cette fin de semaine. Beaucoup de fatigue accumulée et ça me permet de me taper un lot d’épisodes d’X Files avant la sortie du deuxième film dans à peine 2 semaines… Pourtant, j’arrive à faire mes exercices quotidiens et tâches qui doivent être faites. Allez savoir ! Je suis plus vaillant que le croyais ! Néanmoins, c’est comme un congé de blogue jusqu’à demain. Par contre, comme la blogosphère ne dort pas, voici quelques billets à voir :

Deux articles de la Fêlée : Céliiiiiine qui gaspillerait l’eau sans bon sens (peut-être qu’elle veut faire du kayak…) et ces charmants accessoires pour bébés… Vraiment ?

Belz qui nous amène une histoire plutôt troublante qui va peut-être encore plus lever les barrières entre Québécois et Arabes (remarquez ici que je n’ai pas dit musulman… il y a une différence !).

L’histoire d’amour/haine entre le Détracteur Constructif et les bananes et, également, sa sortie contre Nestlé qui donne à réfléchir.

Noisette sociale nous rappelle que Bell aime perdre sa clientèle sans arrêt en la traitant comme de la m

Renart L’éveillé nous parle que le pape Benoît XVI et des cardinaux vont lire la bible du début à la fin pendant 6 jours sur Internet… Donc, on aura un excellent somnifère si jamais on n’arrive pas à dormir pendant ces 6 jours ! 😛

Finalement, Molécule se retrouve comme Joachim Alcide: battu, humilié et triste. 😉 Pas que je veuille être méchant avec monsieur Alcide – je n’ai pas vu le combat – sauf que je trouvais que sa défaite malheureuse faisait écho avec la planche de Molécule. 😛

Bonne fin de fin de semaine et on se reparle demain !

Pape, don’t preach

Bon, hier, je faisais ma petite montée de lait contre les intégristes cathos qui insistent pour de la censure cinématographique canadienne. Hier soir, je discutais avec un ami qui me demandait mon avis sur la visite du pape Benoît XVI aux États-Unis. Évidemment, on y parle beaucoup du scandale des prêtres pédophiles là-bas. Le souverain pontif a une fois de plus refusé de s’excuser officiellement aux victimes et à leurs familles, mais a dit comprendre leur douleur et bla bla bla… Des beaux mots de relationniste quoi. Mon ami m’a dit qu’il était peut-être sincère. Sauf que je suis parti à rire et je lui ai montré cette bande-annonce d’un documentaire qui vient de sortir en salles en France, mais qui est disponible en DVD ici (quoique disponible, c’est vite dit… aucun club vidéo l’a dans mon coin). Disons que ce charmant documentaire aborde la facilité déconcertante de l’Église à balayer sous le tapis les scandales et à déménager les prêtres de paroisse ou de pays quand la soupe sent trop chaude. Mieux que ça, on y apprend qu’il y a certains abus qui sont « moins graves car commis par des prêtres sur des fillettes ». Bref, un prêtre qui abuse d’un jeune garçon, ça, c’est grave et obscène, mais si c’est une fille, pas grave. Wow ! On en revient à la « soi-disant » égalité homme-femme de l’Église catholique. Encore mieux dans le domaine de la « bonne nouvelle », j’apprends par Richard Martineau sur son blogue qu’un des prêtres pédophiles de Boston travaille maintenant au Vatican ! Même pas excommunié, le gars ! Non, il travaille avec le Saint-Père sur les dossiers de la famille… Logique, n’est-ce pas ?

Je sais que premièrement, on va me reprocher de taper sur la tête du catholicisme et non de la religion juive ou de l’islam. C’est vrai que ces deux religions ont autant de choses à se reprocher que l’Église et croyez-moi, je serai le premier à dénoncer les folies fanatiques au nom de la religion, peu importe son nom. Sauf que présentement, je suis sur un continent où le chef de ma religion (je suis théoriquement baptisé catholique) est en visite et agit en hypocrite. Je ne peux pas le passer sous silence. Deuxièmement, on me dira d’être de mauvaise foi, que le catholicisme justement prône le pardon et l’acceptation du pardon. Ce qui, d’ailleurs, la rend laxiste aux vues de la religion presbytérienne, baptiste, anglicane, etc. C’est vrai que le pardon est une part importante de la religion. Mais si c’est le cas, si l’Église est capable de pardonner à la pédophilie (qui, on s’entend tous, est GRAVE et CRIMINELLE), pourquoi alors continue-t-elle de diaboliser les féministes, les homosexuels et la contraception, par exemple ? Ce sont pourtant des choses qui sont absolument rien face à la pédophilie. Pourtant, là, on démonise avec grand plaisir et sans aucune subtilité.

Alors, quand je vois Ti-Ben qui s’en va prêcher aux Nations Unies sur la moralité, je me rappelle alors cet extrait de la Bible que, je crois, le catholicisme a oublié : « Ne regarde pas la paille dans l’oeil de ton voisin, mais la poutre qui est dans le tien ! »