Je suis fasciné par la Clique

Source: La Clique du Plateau via Cyberpresse

Source: La Clique du Plateau via Cyberpresse

… en fait, je devrais plus dire que je suis fasciné par les gens qui commentent sur la Clique mais j’expliquerai le tout plus tard.

Il faut le dire, je n’ai connu ce blogue que très tard. Alors que celui-ci a fêté sa première année de vie, je n’ai commencé à le lire que cet été (vers le mois de juin). Il n’empêche que personne n’est indifférent à l’égard de ce blogue: on l’aime ou on le déteste. Rare sont ceux qui se trouvent entre les deux. Et pourtant, je fais partie de cette rare catégorie en flottement: par moment, je le trouve hilarant et certaines de ses critiques et commentaires assassins me font sourire et par bout, je le trouve extrêmement dur et certains de ses billets flirtent avec le « je n’écris ceci que pour provoquer « .

Mais c’est le but forcément. Il a même des publicités (qui parfois, franchement sont énervantes pour l’oeil à souhait même si je comprends bien que ça paye l’hébergement du site). Pour l’auteur derrière la Clique, son site Web est un défouloir de tout ce qui l’énerve : veudettes s’exposant dans les médias, commentaires du veudettariat, oeuvres d’art et artistes surexposés, critiques qui n’ont pas de sens critique, articles de journaux idiots, etc.

Je vous l’avoue, parmi tous les choix d’identité qu’aurait pu avoir ce blogueur anonyme à la plume assassine, j’avais penché pour celle-ci: « Un étudiant qui fait son doctorat », quoique dans son cas j’aurais dit un baccalauréat ou une maîtrise en communications, n’étant plus capable de supporter la flagornerie dans les médias et le culte de la « veudette ». Alors, je suis resté assez surpris de lire dans cette chronique de Patrick Lagacé – alias un de ses fans numéro un 😉 – qui a réussi à parler face-à-face à ce blogueur au masque de clown que:

Aucun lien avec les médias ou le showbiz. Un gars ben ordinaire, 30 ans, qui habite loin de Montréal, qui travaille à temps partiel. Ce qui lui laisse beaucoup de temps avec ses deux jeunes enfants. Et avec La Clique

Alors, je vous avoue que je suis d’autant plus fasciné par la Clique après la lecture de cet article. Mais qu’est-ce qui peut pousser un jeune père à consacrer autant de temps à un blogue où il peut cracher son venin ? Surtout s’il ne travaille pas dans le milieu. Il y a un besoin quelque part. Et quand on lit les commentateurs du blogue, on se rend compte que ce besoin semble généralisé chez une certaine partie du lectorat qui semble prendre un malin plaisir à torturer les différentes vedettes et phénomènes culturels ou autres écorchés par le site.

Par exemple, prenez son billet sur les Gémeaux. Amusez-vous à lire les commentaires: c’est parfois 100x plus acide que les propos du billet même ! Et c’est ce que j’ai remarqué de la Clique: c’est un méga défouloir, majoritairement anonyme, pour tous ceux qui en ont contre tel ou telle du milieu artistique. C’est là qu’on peut voir à quel point l’anonymat du Web permet des propos d’une méchanceté extraordinaire. Ce n’est pas un blâme de l’auteur du blogue véritablement, ni même en tant que tel des commentateurs aux dents longues. Non, c’est un questionnement que j’ai et qui me fascine. Parce que peut-être que tous ces gens sont de bonne foi et détestent le culte de la « veudette », mais de l’autre côté, comment voulez-vous qu’il tombe quand des revues comme le 7 Jours, Écho Vedettes, La Semaine ou Le Lundi (pour ne nommer que les revues québécoises) se vendent comme des petits pains chauds ? Qu’est-ce qu’ils cherchent ? Uniquement du gros défouloir ? À savoir qui sortira la plus grosse « bitcherie » ?

Mais l’auteur souligne déjà un début de réponse dans la chronique de Lagacé:

Je ne hais personne. Mais je n’aime pas que tout le monde aime la même affaire. Dans les médias, tout le monde aime Louis-José Houde. On dirait qu’on ne peut pas ne pas aimer Louis-José Houde! Moi, je ne le trouve pas bon. Il fait la même chose depuis 10 ans. Et sais-tu quoi? C’est pas tout le monde qui l’aime! Mais personne ne le dit.

En sachant cela, on comprend peut-être mieux le fond du propos général. Il n’empêche que j’aimerais bien jaser avec ce blogueur et comprendre le phénomène que je lis moi-même mais dont j’ai l’impression de lire de loin et de ne pas faire partie du truc. Un peu comme vous savez cette gang qui rit fort dans un party avec le gars – centre d’attraction du groupe – qui raconte des blagues que tu entends de loin et dont tu en ris quelques-unes tout en ne comprenant pas pourquoi tu les ris tout seul avec ton verre à la main… Mais ce n’est pas grave car tu auras quelques blagues à ramener à la maison.

M’enfin, métaphore boiteuse ici, mais l’essentiel est que je serais très curieux de discuter du phénomène. Curiosité trop grande de ma part j’imagine.

Commentaire inutile à m’envoyer (©La Clique du Plateau): « Faut-tu » pas avoir de vie pour être curieux d’un blogue fait par un « loser » qui n’a rien de mieux à faire au lieu de torcher ses « p’tits » que de « bitcher » des vedettes  sous le couvert de l’anonymat ?

Publicités

7 Réponses

  1. J’ai bien aimé ton texte. Moi aussi, j’ai écrit quelque chose sur mon blogue, mais je n’ai pas vu les choses de la même manière.

    Pour moi, il est sur-estimé. Je crois que vous accordez trop d’importance.

    Tu vois, tu m’es plus sympathique que ce gars-là qui reçoit énormément d’attention… pour pas grand chose.

    Enfin, c’est mon point de vue.

    • Merci pour les compliments. Oui, j’avais lu ton texte d’ailleurs et effectivement, je comprenais que ça t’embêtait pas mal son style assassin. 😉 Attention ! D’ailleurs, je n’approuve pas nécessairement le style, je suis justement fasciné à quel point il y a un besoin de défouloir… Mieux, regarde plus bas, je laisse la voix à une version miroir de ce site. 😛 Comme quoi, je ne suis pas un « fan » (tu remarqueras d’ailleurs que le blogue n’est pas dans ma blogoliste… de toute façon, a-t-il besoin de plus de pubs ?), mais je le lis et j’essaie de comprendre. Et parfois, je ris car certaines taloches ne sont pas entièrement fausses (même si très démagogues).

  2. Je ne visite pas ce genre de blogue. Jamais. De toutes façons, j’écoute rarement la télé… Alors, c,est quoi? Une thérapie pour brainwashés? Les québécois passent en moyenne 35 heures par semaine devant leur télé. Ils doivent donc se reconnaître dans ces petites tranches de vie…. insignifiantes. Get a life.

    • 😛 Ah mon cher lutopium ! Tu as bien raison, on devrait bien plus s’inquiéter de nos politiciens, du niveau du français des professeurs, etc. Mais les gens sont TELLEMENT désabusés qu’ils préfèrent passer du temps à « bitcher » des « veudettes » ou jaser d’elles.

  3. http://www.leclowndelaclique.blogspot.com
    La clique va goûter à sa propre médecine, dorénavant:

    • Oh ! Ça va être la guerre ! 😛 Mais, je me suis amusé à lire (et je vais continuer à lire certains billets) et franchement, je trouve que c’est du oeil pour oeil sans grande finesse. Je comprends que vous vouliez jouer dans le même ton que lui, mais il me semble que justement, j’aurais préféré des plaidoyers plus nuancés. Vous accusez dans votre dernier billet que c’est facile pour lui de publier souvent avec des billets de 4 ou 5 lignes. Soit, mais à ce compte-là, vous faites pareil pour le moment. Mais bon, je trouve ça intéressant qu’il y ait réponse à certains de ses billets (car comme je le disais parfois ils sont bons, parfois ils m’agacent).

  4. (lire ce qui suit comme un sourcil haussé, intérêt éphémère dans une vague d’indifférence) – Curieuse, cette expression à la mode: « ne laisse personne indifférent ». C’est pas vrai. Ce n’est jamais vrai. Y’a toujours des indifférents. Et dans 99% des cas et plus, ils sont majoritaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :