Home: quels en seront les effets ?

C’est aujourd’hui, jour international de l’environnement,  qu’à travers 100 pays, le documentaire Home sera diffusé à la télé sans compter qu’il sera disponible gratuitement sur le Net. Ce documentaire de Yann Arthus-Bertrand et de Luc Besson (oui, oui, vous avez bien lu: Luc Besson ! le génie derrière la – insérer adjectif méchant ici – série Taxi pour ne nommer que celle-ci)  se veut une vision de notre planète actuelle, vue des airs.

Déjà plusieurs blogueurs comme le Détracteur – pour ne nommer que celui-ci – ont abordé ce film qui devrait être une claque en pleine face: un mélange des quelques rares beaux coins de paradis terrestres encore existants et la destruction que nous avons entrepris au nom du sacro saint dieu économie…

D’ailleurs, alors que je salue déjà ce documentaire (qu’il sera possible de voir à RDI également ce soir), je me demande néanmoins quels en seront les effets ? Attention, non pas que je doute de la pertinence et de la qualité cinématographique du film, mais je me demande si le message écologiste qu’il lance – un message relativement urgent – passera. Vous savez, cette foutue crise économique, elle a mis de côté un paquet de dossiers incluant l’environnement. Alors, je suis intéressé de voir quels seront les effets, les réactions après la diffusion du documentaire. Je vais essayer de m’y intéresser dans les jours suivants la diffusion de Home. Si jamais vous voyez ou lisez des réactions, faites-m’en part, j’aimerais revenir là-dessus peut-être au courant de la semaine prochaine.

Ah, la grippe A H1N1, c’est pas drôle, mais…

Bon, on en parle peu dans les médias vu le peu de morts qu’elle fait, mais il faut quand même dire qu’elle a contaminé près de 20 000 personnes dans le monde et que l’OMS s’apprête à augmenter le niveau de pandémie au max. Néanmoins, ne cédons pas à la panique et rions un peu, il paraît que rire, ça garde en santé !

Bon, certains l’ont probablement entendue avant, mais moi je l’ai entendue récemment de mon demi-frère et je voulais la partager:

Un lion, un ours et un cochon se rencontrent dans le cadre d’une réunion d’animaux divers. Voulant se vanter, le lion s’exclame: « Je suis l’animal le plus effrayant de la planète. Il suffit que je rugisse à pleine puissance pour que toute la savane tremble ! »

L’ours rigole: « Peuh ! Moi, je n’ai même pas à grogner au maximum pour que la forêt au complet se taise de frayeur. »

Le cochon, gêné, ose dire: « Ben je ne voudrais pas me vanter, mais moi, je n’ai qu’à tousser pour que la planète capote ! »

Le billet du jour: Vegekat pose une saprée de bonne question sur son blogue. À 8 mois environ des Jeux Olympiques de Vancouver, alors que les billets sortent, on se rend compte du coût astronomique des billets et on se demande: est-ce que les JO sont devenus un loisir de supers riches ? Une chance que, théoriquement, tous les peuples sont supposés le voir gratuitement à la télé… N’empêche qu’il me semble que depuis quelques Jeux, certains se désolent de voir parfois dans le cadre de certaines disciplines, des lieux de compétition pas super pleins… C’est drôle, je ne suis plus certain que ce soit tant les sports qui soient en cause que le fait qu’il faille hypothéquer un membre de sa famille pour assister à du patinage de vitesse ou du ski alpin sur place… Et ça, c’est sans compter l’hébergement, les repas et le voyage en plus.

Publicités

3 Réponses

  1. Ahaha elle est bonne!

    Je regarderai certainement ce joli documentaire ce soir. Bien hâte de voir ça…

  2. J’ai bien hâte de voir « Home » ce soir (n’ayant pas le câble, je vais me résigner à la projection publique coin Amherst/Ste-Catherine.

    Ceci dit il parait que le film en question est intéressant mais qu’il a le défaut de ne pas aborder de solutions pour remédier à certains des problèmes qu’il dénonce…

    Ceci dit je vais forger ma propre opinion ce soir… 🙂

  3. le documentaire m’intéresse, c’est la première fois que j’en entend parler et comme je n’ai pas la télé, c’est sensé être dispo sur des sites de vidéos en streaming populaires et j’irai le voir ce soir.
    Cependant ça reste un documentaire et comme bien souvent, ça risque fort de prêcher aux déjà croyants : ceux qui sont déjà attentif à l’environnement vont y porter attention, ceux qui l’ont dans le cul vont mettre le docu au même endroit sans même le regarder…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :