Chéri, on rompt

Bon, tout d’abord, je tiens à préciser que le titre ci-dessus n’a rien à voir avec ma vie personnelle (voir si je ferais une rupture via un blogue… ouach ! allô la sensibilité !), mais avec le fait que j’ai décidé de supprimer un blogue de mon aggrégateur.

Il y a à peine quelques semaines, j’affichais mon article du Sans-Papier sur les blogueurs et effectivement, on me faisait remarquer que c’était beaucoup un article de gauchistes. J’en étais conscient mais aucun blogueur de droite s’était manifesté (pourtant, j’aurais adoré ça discuter avec des blogueurs de droite) et il faut dire que j’en connaissais peu. Alors, Renart me propose un blogue de droite pas mal qui évite de tomber dans la démagogie et explique son point de vue. C’est du moins ce que je croyais aussi jusqu’à ce que je vois ce… billet. Un billet qui pue le mépris, le désir de se sentir supérieur et etc. Bref, le classique petit billet de (tiens, utilisons le même langage enfantin et pas subtil) droitiste populiste qui parle de « go-gauche » et de la menace rouge… Et ça, je ne suis plus capable et je n’ai plus le goût de perdre mon temps avec ça.

En fait, je romps avec ce blogue pour la même raison que je suis incapable de lire Reactionism Watch (et pourtant, théoriquement, je suis de « leur bord ») ou que je ne lis pas Antagoniste.net: tellement dans le « vomissage » sur l’autre au lieu d’expliquer ses positions que franchement, pourquoi je perdrais mon temps avec ça ? C’est pas que je n’aime pas les débats (au contraire), ce n’est pas que je ne comprends pas la passion qui peut animer chaque camp. Cependant, quand ça reste du niveau de l’enfantillage et de l’insulte, pourquoi je perdrais ne serait-ce que quelques minutes de ma courte vie à lire ça ? Je préfère aller marcher dehors, aller lire des romans, écouter de la musique…

Oui, je suis de la gauche et franchement, ça m’étonnerait que je change de côté. Sauf que je suis un intellectuel et j’aime bien comprendre les positions de chaque camp, l’argumentation qui les justifie. Je lisais le blogue avec lequel je romps avec, même si je n’étais pas vraiment d’accord avec beaucoup de leurs positions, une curiosité intellectuelle que j’étais content d’avoir. Mais non, il y a fallu que ça revienne au classique discours: au secours, le communisme est ici (alors que si oui, plusieurs membres de Reactionism Watch sont communistes, y a des gens qui vont peut-être aller à cette manifestation dont ils parlent sans l’être…).

Vous allez me dire que je leur laisse pas de chances. Pour un écart de conduite… Peut-être, oui, mais je n’ai plus le goût de perdre de temps. Je veux lire de vrais textes intéressants d’argumentation, je veux être plus éduqué en tout (parce que quand je regarde ma blogosphère, je me sens comme si j’avais les connaissances et les sources d’information d’un enfant de 5 ans). Je ne veux plus écouter et lire des propos de lignes ouvertes, je veux de la vraie rigueur autant à gauche qu’à droite de l’univers politique. Alors, j’irai chercher ailleurs, peu importe. Je ne sais pas où encore, mais je trouverai bien.

P.S.: Je ne dis pas que je n’ai pas parfois fait de ces raccourcis bêtes et de ces insultes sur le blogue… Absolument pas. Sauf que j’essaie de travailler là-dessus pour ne plus qu’il y en ait.

Publicités

7 Réponses

  1. Y’a pire… Un billet de Jean-Luc Proulx où il nous traite d’idiots. Parfois, les blogueurs tombent vraiment dans la petite démagogie. Le mieux qu’on peut faire dans des situations semblables c’est de les ignorer. La gauche ne sera jamais capable de convaincre la droite et vice-versa…

    À mon avis, il n’y a qu’un site de « droite » qui vaut le détour et c’est le Québécois Libre. Je trouvais Geloso pas trop pire, mais avec ce que tu viens de soulever…

  2. J’ai lu ce billet ce matin et j’ai failli aller commenter, pas mal dans ton sens… Mais je doute que ça fasse un pli alors…

    Ça me déçoit pas mal en tout cas.

  3. @lutopium et Renart> Bon, content de voir que je n’étais pas seul à sentir cet espèce de mépris provenant du billet.

    J’étais sur le point de me demander si je ne faisais pas ma « drama queen ». 😉

  4. Je suis allée lire.

    Moi aussi, en tant que wannabe-intellectuelle (je me garde une petite gêne), j’aime bien entendre les arguments du parti adverse. Sauf que je ne me sens pas obligée d’être maso.

    Sur mon lieu de travail, j’ai en masse de gens qui ne pensent pas comme moi pour alimenter ma réflexion. Pas besoin de lire des blogues comme celui cité plus haut en plus. 😉

  5. Si je peux me permettre, Alex, ne te fie pas sur Renart en ce qui concerne la politique… Il a peut-être de nombreux talents, mais pas de ce côté-là…

  6. @ Louis : Ah, come on, Louis! C’est tellement gratuit comme affirmation!

    • Hmmm… Pas gratuit, mais plutôt réfléchi et basé sur ce que je sais de l’individu. Se fier à Renart pour la politique, c’est un peu comme demander à un aveugle de conduire l’autobus. Il est tout mêlé dans ses idées, ce que Alex constate dans ce billet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :