Hein ?

Caricature de Renart du 3 mars 2009- Je ne trouvais rien d’autre qui allait mieux avec le sujet que ça.

OK. Attendez que je comprenne. Pour Harper, c’était important d’être en Afghanistan. Il y a deux ans à peine, nous sauvions ce peuple en allant là selon lui. Le rapport Manley venait conforter Harper l’an dernier dans ses convictions de rester quelques années sur le terrain.

Et là, soudain en 2009…

« On ne gagnera jamais contre l’insurrection talibane. »

Alors qu’on s’est fait chier pendant 2-3 ans à entendre les « Support our troopers » sur cette foutue guerre, que deux jours avant cette entrevue à CNN, le maire LaBeaume traitait tous les sceptiques de cette mission de « bavards emmitouflés dans leur sécurité québécoise » (question au maire LaBeaume: êtes-vous déjà allés au combat, vous ? Et là, je ne parle pas d’avoir été dans les cadets de l’air les fins de semaine. Je parle d’un vrai terrain de combat où ça pue la mort, où les seuls sons ambiants sont des tirs de balle et que l’on reste posté à attendre son ennemi sous une pluie diluvienne ou une chaleur infernale.  Non, hein ?  Facile de parler d’emmitouflés dans la sécurité quand on en est un soi-même.), aux lendemains on entend le prime minister, celui pour qui le conflit armé est une solution viable, nous dire que finalement, ça ne marchera pas.

Et là, il y a plein d’autres convois de l’armée canadienne qui vont partir d’ici 2011 en Afghanistan… Génial ! Alors, on dira quoi aux enfants qui vont perdre leur père et leur mère là-bas ?

– Désolé mon grand, mais ton papa est mort pour rien. En fait, ce n’est pas vrai. Ton papa est mort pour des raisons politiques (et économiques), pour faire plaisir à tous ces grands seigneurs de guerre qui n’ont jamais foutu le pied sur un champ de bataille. Eux qui, pendant que ton papa crevait, le corps atrocement mutilé par une mine artisanale, buvaient du champagne hors de prix en se faisant croire que cette guerre est pour la « liberté du peuple afghan ». Or, la liberté d’un peuple qu’on ne connaissait même pas avant ce conflit, on s’en fiche quand on est un seigneur de guerre. L’important, c’est le fric qui vient avec. Particulièrement quand la mission est payée chèrement par les deniers publics. Là, c’est la jouissance.

Évidemment, j’entends déjà les mautadits « support our troops » dire que je dénigre les soldats. Or, s’ils lisaient comme il se doit, ils verraient que je vois au contraire ces gens comme des victimes sacrifiées pour faire plaisir à quelques pro militaristes justement. Parce que l’état du pays est toujours lamentable au niveau des droits humains (malgré la présence militaire en Afghanistan) et que ce beau pays, malgré un président soutenu par les États-Unis (l’emblème de la liberté et des droits humains, semble-t-il), continue de faire des choses intelligentes comme condamner à mort pour finalement envoyer 20 ans en prison un étudiant qui a « osé » télécharger un document sur les droits des femmes.

Et c’est cette mission que je dois continuer de supporter ? Hein ? Pour que les « petites filles puissent aller à l’école » ? C’est drôle, ça fait depuis 2002 que l’OTAN y est et j’en vois toujours pas de ces belles images idylliques…

Publicités

7 Réponses

  1. Quand on nous expliquera tous les enjeux de cette drôle de guerre, y compris la culture du pavot, que les Talibans avaient éradiqué à 70%, on sera en mesure de juger Herper et compagnie…
    Je prévois que ça ne sera pas joli, joli…..

  2. 100% en accord avec ce que Garamond a écrit. N’oublions pas ce que Julie Couillard a affirmé à la télévision: Maxime Berner soutient que le Canada est en Afghanistan pour le pavot.

    Maintenant, la culture du pavot a repris, alors pourquoi continuer d’être là?

    Au fond, le deal sera peut-être là: les Talibans accepteront de fournier l’Occident en opium et on les laissera tranquille…

  3.  » Au fond, le deal sera peut-être là: les Talibans accepteront de fournier l’Occident en opium et on les laissera tranquille… »

    Pas fou comme hypothèse. Louis-Philippe Lafontaine

  4. Très bonne déclaration de Art-Peur!

  5. « Évidemment, j’entends déjà les mautadits “support our troops” dire que je dénigre les soldats. Or, s’ils lisaient comme il se doit, ils verraient que je vois au contraire ces gens comme des victimes sacrifiées pour faire plaisir à quelques pro militaristes justement. »

    Attention, les soldats sont des criminels eux aussi, même si c’est à un moindre degré. Alors, selon les standards établis par les militaro-terroristes eux-mêmes, les soldats devraient être dénigrés comme tel.

  6. @Garamond & Louis-Philippe> Et voilà ! Quand on dit que c’est l’argent qui est le nerf de la guerre !

    @Anarcho-pragmatiste> Bon, voilà ! J’avais hâte qu’on me fasse la remarque. Théoriquement, tu as raison. Il n’y a pas de justification pour devenir soldat ici. En le faisant, on accepte de devenir des criminels: on tue, on pille, on prend territoire pour un employeur. Sauf que… Personnellement, bien que jamais je ne serais soldat et que si quelqu’un me disait qu’il voulait entrer dans l’armée j’aurais un solide débat avec lui, je suis incapable de souhaiter la mort de quelqu’un volontairement. Alors, c’était un peu le sens de mon propos. Si j’ai de la misère à souhaiter la mort d’un criminel, je ne peux pas souhaiter sadiquement que nos soldats crèvent là. Par contre, je vais donner raison à toi et Noisette sociale qui me disait tantôt en jasant: rien ne justifie de devenir soldat au Québec/Canada, en le faisant, on devient criminel à son tour.

  7. « je suis incapable de souhaiter la mort de quelqu’un volontairement. »

    Je ne souhaite la mort d’aucun criminel, incluant les soldats.

    Je suis entièrement d’accord du reste!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :