Une logique implacable

Après s’être tapé un tueur masqué blanc dans la série Scream

Un tueur en manteau d’esquimau dans Urban Legend

Un tueur au masque de Cupidon dans Valentine

Et notre charmant Jason, dans Vendredi 13, avec son masque de hockey…

Il était ÉVIDENT qu’on devait se rendre au tueur en costume de mineur…

À quand le tueur en habit nucléaire ou en masque de plongée ? J’aimais les « slashers movie » plus jeune, mais là ça devient de plus en plus n’importe quoi (bon, faut dire que ça a toujours été n’importe quoi…).

Publicités