Lettre au Papa Noël

…qui descendra du ciel avec des jouets par milliers.  Non, mais ho ! À défaut d’avoir 6 ans et de l’attendre impatiemment, aussi bien lui écrire directement et lui dire les affaires directement.

Cher Père Noël,

Comme tu vois, c’est bientôt l’heure de ton quart de travail. J’espère que tu es encore prêt à défoncer les limites de la physique et du temps pour perpétuer un mythe et surtout, défaire la santé financière de tous les papas et mamans du monde. M’enfin, passons. Tu sais que malgré tout ce que l’on pourrait te reprocher, j’aime bien ta figure rassurante… même si on ne l’a vu que dans des dessins ou des pubs de boisson gazeuse. Peu importe.

Ai-je été sage cette année ? Hum… Difficile à dire. D’un côté, oui, et d’un autre non. Il semble que j’aie été passablement gentil dans la vraie vie, mais que je me suis permis quelques vacheries sur le blogue. Je sais, c’est horrible, hein ? Mais tu me connais personnel: derrière ces mots durs se cache un coeur meurtri, n’est-ce pas ?

C’est pourquoi je crois qu’avec ta générosité, ton grand coeur et surtout la menace puissante que je puisse révéler ton imposture à une génération d’enfants au complet (ce qui t’annihilerait, soit dit en passant) que tu vas m’accorder mes quelques voeux de Noël. Bon, on s’entend que je sais que tu ne pourras me donner tout cela demain ou après-demain. En fait ce sont des voeux pour 2009.

Alors, à partir de Noël et de 2009,  je veux:

  • Travailler dans des environnements stimulants
  • Avoir quelques autres boulots à la pige en communication écrite  si possible
  • Apprendre à cesser d’angoisser et prendre les choses avec plus de sérénité comme certaines personnes m’ont démontré ce talent cette année
  • Faire attention à mon droit de parole car il m’est précieux (y a des pays où on crève pour parler alors…)
  • Être heureux, tout simplement.
  • Oh et pendant qu’on y est… Vous auriez pas un bel homme dans votre sac, le genre que j’aime ? D’ailleurs, faites attention à vous Père Noël ! Ça fait un bail que je n’ai pas été intime avec un bel homme et donc, votre présence, qui ma foi peut être délicieuse malgré votre âge plutôt avancé , pourrait m’émoustiller… Non, mais sans farces, Père Noël. Je sens que très bientôt, je vais être capable d’ouvrir mon coeur, de recevoir l’amour de quelqu’un d’autre dans ma vie. J’aimerais donc que vous vous arrangiez qu’avec votre « supposée magie », vous puissiez me faire rencontrer quelqu’un le moment venu. Sinon, je n’aurai pas le choix de faire appel à Harry Potter ou Gandalf: eux, leur magie fonctionne !

Par la même occasion, je ne serai pas totalement égoïste. Au contraire, je souhaiterais pour mes amis et collègues blogueurs et blogueuses qu’ils trouvent ce qu’ils désirent en cette fin d’année et le début d’une suivante. Qu’ils soient heureux avec eux-mêmes et leurs proches (parents, ami(e)s, conjoint(e)s, enfants, etc.). Ça serait déjà un monde meilleur si vous arriviez à le faire. Je vous souhaiterais bien la paix sur la Terre et la justice pour tous, mais vu que je vous demande cela depuis que j’ai 7 ans et qu’on voit que rien n’a changé, je resterai réaliste. De toute façon, je comprends aujourd’hui que vous ne pouvez changer la nature humaine – ce que j’étais incapable de comprendre étant petit.

Alors, voilà ! Ce n’était rien que ça ! Ben en fait, un gros rien, mais ce n’est qu’un rien tout de même ! 😉

En espérant que vous vous montriez à la hauteur de vos « compétences » d’être surnaturel,

Veuillez donc agréer, monsieur Noël, de mes sentiments les meilleurs,

Le Satellite Voyageur

P.S.: Vous aurez compris, Père Noël, que j’ai été un peu cynique avec vous uniquement pour que la blogosphère ne sache pas que je vous aime bien, que je n’aime Noël qu’à cause de vous et que je vous voue un culte presque malsain… Euh… Dites-moi pas que cette partie a été publiée sur le blogue ? Oups ! Malaise…

😉 Allez, sans farces, je vous laisse la section commentaires pour vos souhaits de Noël si vous en avez.

Parmi mes voeux, une pensée spéciale à mon ami qui a perdu sa mère cette année et à Blogue L’Éponge qui vient de perdre son grand-père

Publicités

4 Réponses

  1. C’est tout à fait charmant, et très touchant!

    Oh déception! L’homme de ma vie est gai! 😉

    Sérieusement, je profite de l’occasion pour te souhaiter un très heureux temps des fêtes entouré des gens que tu aimes, ainsi qu’une pluie d’étoiles dorées, de bulles de champagne et de magie!

    Et bien sur une année 2009… Étonnante! (et remplie de sujet

    Essayons de faire confiance à la vie… Les plus grands bonheurs sont devant nous…

    Au plaisir et Joyeux Noël!!!!

    Amitiés virtuelles
    MFL xxx

    P.S Bonne chance dans ta nouvelle vie de Bachelier!

  2. oups!! Dans ma parenthèse je voulais dire : et remplie de sujets intéressants et surprenants pour inspirer tes billets!!)

    :@

  3. Pour paraphraser MFL:

    Oh déception! L’homme rondelet de ta vie n’est pas gai! 😉

    Joyeuses Fêtes!

  4. @MFL> Merci, je te souhaite également de Joyeuses Fêtes à toi remplie de bonheur et de sérénité ! 🙂

    Très heureux de te « revoir » (je sais, ça fait bizarre dit de même) sur ce blogue. C’est très plaisant !

    Au plaisir et amitiés virtuelles de ma part également ! 😀 xxx

    @ Anarcho-pragmatiste> LOLLLL 😉 Tu m’auras bien fait rire en cette veille de Noël, mon cher !

    Allez, Joyeuses Fêtes à toi aussi ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :