Le Bye Bye du Satellite: 12 décembre 2008

Bonsoir, ici Charles Tissé, celui que Radio-Cacanada a mandaté pour faire la même émission pendant 125 ans. Bienvenue à « Des couvertes ». Cette semaine, nous nous intéressons à 3 sujets. Nous parlerons d’une découverte stupéfiante : on a découvert que Champlain était en fait un polémiste et a écrit des textes entiers méprisants envers la royauté française. Des chercheurs s’intéressent à Champlain, le polémiste, celui qui ne voulait pas établir la colonie sur un plateau car ça faisait trop prétentieux. Nous aborderons aussi une découverte stupéfiante : des scientifiques d’Abitibi ont découvert les fossiles de ce qui pourrait être un nouveau dinosaure, le Mariodumonus. Un petit dinosaure qui serait décédé du principe de Peter. Mais tout d’abord, notre premier reportage fait l’accent sur une espèce d’oiseau très rare – heureusement pour nous – le Sarkozy.

Cet oiseau qui vit uniquement en France est un être absolument fascinant. Son aile de droite est plus grosse que celle de gauche et il a donc tendance à pencher en volant. Cet oiseau est reconnu pour son orgueil démesuré et il n’aime donc pas la compagnie d’autres oiseaux qui veulent l’embêter. C’est alors qu’il sort son cri caractéristique pour signifier sa puissance :

« Casse-toi pauvre con ! Casse-toi pauvre con ! »

Son cri extraordinaire et la rareté de cet oiseau font que ceux qui l’entendent le mettent souvent sur des sites comme YouTube. Le Sarkozy préfère les femelles au pelage brun et qui ne lui font pas trop d’ombre. La femelle du Sarkozy a tendance à lui chanter la pomme, mais celui-ci ne réagit pas à son chant. La femelle lui fait alors ce chant:

« Pourtant quelqu’un m’a dit
Que tu m’aimais encore
C’est quelqu’un qui m’a dit que tu m’aimais encore.
Serait-ce possible alors ? »

Le Sarkozy semble énervé. Le voilà qui lui répond :

« Mais casse-toi alors pauvre conne ! »

Il semble qu’il ne répondra pas aux appels de sa femelle.

Il est très rare de voir le Sarkozy au Québec. Lorsqu’il traverse l’Atlantique, il reste peu de temps en nos contrées, ne serait-ce que 24 ou 48 heures. Il faut dire que dans les forêts québécoises, un de ses prédateurs naturels guette sa présence. C’est le geai souverainiste. Un rapace qui n’aime pas le Sarkozy, car l’oiseau français veut absolument que le geai s’entende avec la grive canadienne, un oiseau beige et ennuyant qui picore sur le dos du geai souverainiste quand elle le peut.

Lorsqu’il est en Amérique, il préfère aller voir l’aigle américain avec qui il a plus d’affinités et avec qui il peut partager sa nourriture, puisque l’ego de l’aigle américain est aussi gros que celui du Sarkozy. La sorte d’aigle préféré du Sarkozy est le Georgie Texasien. Cet oiseau, qui adore se rouler dans le pétrole et détruire les nids d’autres oiseaux pour son plaisir, arrivait à amuser le Sarkozy et le motiver à conserver son ego. Heureusement pour nous, il semble que le dernier Georgie Texasien est fort malade et risque de s’éteindre au début de l’année 2009. Un sort qui n’attend pas le Sarkozy avant 2012 et certains experts osent prétendre que cette espère règnera sur les terres françaises au-delà de cette année…

« Casse-toi alors documentaliste animalier de mes deux ! »

Tiens, il a remarqué notre caméra. Et le voilà qui s’envole vers l’horizon tout en penchant à droite…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :