Le Bye Bye du Satellite: 5 décembre 2008

Faisons un peu de « zapping »…

Annonceur : Demain, à Radio-Cacanada…
– Hi ha ! Hi ha ! Salut ici Michel « Barré de TVARK » !
– (rire exagéré) Et ici France Casse-Pieds !
– Demain à « Pour l’emmerdement », on reçoit Ariane Moffat.
– Je t’arrête Michel, elle a signé un contrat d’exclusivité avec La Cour des Grands.
– Bon, ben on va avoir Isabelle Boulay…
– Non, elle a signé pour Star Académie cet hiver, elle ne peut pas venir ici.
– Euh… On reçoit la comédienne Pascale Bussières.
– Contrat d’exclusivité avec « Cabine C » à l’automne 2009.
– Ben coudonc, Serge Postigo ?
– Entente avec Télé-Québec pour 3 ans.
– Pis Ginette, ma voisine de droite ?
– Elle a signé pour apparaître 2 secondes sur Vox dans 2 ans.
– Ben coudonc, on va faire quoi demain France ?
– Je vais reprendre mon vieux succès « Donnez-moi un peu de fil, des aiguilles et du coton » et si ça n’a pas encore endormi notre auditoire de petits vieux, tu pourras leur faire un de tes anciens monologues d’Hi-Ha Tremblay !
Annonceur : « Pour l’emmerdement », la seule émission qui s’occupe de déprimer nos aînés, à Radio-Cacanada.
-Hi ha !
-Laisse donc faire finalement !

[ZAP]

-Cette semaine à « Une pilule, une petite mort nulle », une émission entière dédiée aux cyberdépendants.
-Notre équipe a emmené de force 5 « geeks » dans le bois, loin de toutes sources technologiques.
-On va les observer être en manque de « Google Search », se parler en SMS, simuler un iPhone sur l’écorce d’un arbre, se « poker » comme signe d’affection…
-Et surtout, on va parier sur qui va être le premier à se trancher la gorge dans les premières 24 heures.
-Ne manquez pas cette émission extrême… parce que là, franchement, si on attire pas l’auditoire avec ça, on va se remettre sur les antidépresseurs.
– Pourquoi on fait de la télé à Télé-Québec au juste?
– JE LE SAIS PAS ! (pleurs)

Annonceur : « Une pilule, une petite mort nulle », le jeudi à 20h. Je ne répèterai pas là. Le jeudi à 20h ! Hein ? Me semble que c’est clair ? Le jeudi soir à 20h ! Ah, come on ! Vous ne me ferez pas accroire qu’il y a de quoi de bon aux autres postes le JEUDI SOIR À 20H ?!

[ZAP]

De retour à M. « Show BS » à l’antenne de TKC.

É.R. : Alors, bonjour, vous êtes toujours avec Érick Rémerde.  Vous avez remarqué notre nouveau décor ? Vous avez remarqué qu’il est aussi laid que l’ancien ? Non, vous n’avez pas la berlue, c’est que notre chef décorateur est un déficient daltonien manchot nain et c’était le seul chef décorateur que Remstar pouvait payer en dessous de la table… D’ailleurs, faut que je lui donne sa paye maintenant. Tiens, prends ta poignée de peanuts mon homme !
– Yé !!!
É.R. : Alors, j’ai encore reçu plein de messages dans ma boîte vocale. Évidemment, quand je dis plein, vous comprenez que j’ai reçu deux messages. Non, mais on fait à peine 10 000 de cotes d’écoute, faudrait pas ambitionner quand même… Alors, le premier message vient de Henri de St-Constant qui me demande si Kathleen va un jour revenir aussi big qu’elle était à l’époque. Hé bien, Henri, sache que je l’ai appelé personnellement et tu vas être content d’apprendre qu’elle compte être encore plus big que dans les années 90. Et elle est bien partie pour le faire, elle a déjà atteint les 230 livres avec sa diète qui consiste à un mélange de Oh Henry ! et de chips Yum-Yum noyé dans une soupe de gros Coke. Alors, courage Henry, d’ici fin 2009, elle devrait atteindre les 400 livres. Bravo Kathleen ! J’ai reçu un autre message d’une femme de St-Romuald qui me dit : « M. Rémerde, que faites-vous dans un show aussi poche ? À votre place, j’aurais honte. Franchement ! » Hé bien, je répondrai à cette dame fâchée ainsi : maman, ce message belliqueux que tu m’as envoyé explique exactement pourquoi je t’ai placé en résidence et que j’irai pas te voir à Noël. Bon, on tombe à notre segment « Entrevue » de l’émission. Je reçois aujourd’hui la très bouillonnante Fabienne Larouche qui a eu une année 2008 assez difficile. Bonsoir Fabienne !
Fabienne : (sèchement) Bonsoir !
É.R. : Alors, comme je disais, ça n’a pas été facile pour toi cette année. Y a eu Chantal Fontaine qui t’a accusé de flusher son personnage de manière peu élégante, ton film « Le Piège américain » qui – sans être un flop – n’a pas eu le succès escompté. Alors, comment réagis-tu en cette fin d’année face à tout ça ? Es-tu plus zen ? Veux-tu en parler ?
Fabienne : Je ne réagis pas. Non. Non.
É.R. : Mon dieu, t’as bien l’air contrariée Fabienne !
Fabienne : Hé chose ! C’est déjà assez déprimant de faire une émission qui fait moins de cotes d’écoute que Météomédia, alors tu ne me feras pas faire du potinage en plus.
É.R. : Bon, OK. Si on se fie aux témoignages –
Fabienne : Témoignages de qui ? C’est qui les ostie ? Non, mais je vais te les barrer de l’UDA assez raide merci !
É.R. : Euh… La rumeur veut que tu sois une femme glaciale et pas très chaleureuse… Hé, c’est un pléonasme ça ! Coudon, qui écrit mes questions ? Le chef décorateur ?
– Yé !!!
É.R. : En tout cas, Fabienne, t’es pas facile d’approche. Avouons-le !
Fabienne : Ben voyons donc ! Tous mes proches disent que je suis une personne souriante, pleine d’entrain et de joie de vivre sous mon maquillage de raton laveur.
É.R. : Ah oui ? Qui dit ça parmi tes proches ?
Fabienne : Moi.
(temps de malaise)
É.R. : Ça fait très peu de personne qui te complimente.
Fabienne : Là-dessus, je « m’auto-suffit ».
É.R. : En tout cas, tu as au moins ton conjoint Michel qui est toujours à tes côtés depuis des années. Alors, est-ce que ça va bien tous les deux du côté… Vous savez ? Les câlins coquins entre vous deux sous la couette ?
Fabienne : (soupir) Là-dessus aussi je « m’auto-suffit ».
É.R. : Bon ben c’était tout. Merci Fabienne ! Demain, on reçoit le très comique François Morency qui vient ici – et je le cite – « pour uniquement ploguer son DVD pour, par la suite, sacrer son camp au plus sacrant ! » Merci François, on a hâte de te voir demain et je vais répondre aux deux-trois « pas de vie » qui me laisse des questions sur ma messagerie. Et tout cela dans ce super décor qui a coûté 3.99 chez Dollarama !
– Yé !!!
É.R. : À demain…

Publicités