Pour 2009, je vous souhaite…

… je vous souhaite la santé tout d’abord (je m’excuse, mais sans la santé, on a beau avoir le reste que ça devient moins agréable), mais ensuite la paix, l’amour, l’amitié, le succès dans vos projets personnels (études, boulot, autres…). Je vous souhaite de rester curieux, allumés, dénonciateurs, humoristiques, tendres, émus… Bref, de vivre à fond vos émotions pour éviter d’accumuler ce qu’on appelle des « petites crottes sur le cœur ». 😉

Vous avez remarqué, j’ai pris une pause de la blogosphère pour les Fêtes. Cadeau que je me suis fait. Une pause aussi de mon agrégateur. Ça fait du bien. Pas que je n’aime pas vous lire, loin de là, mais prendre du temps pour autres choses, ça fait du bien également. Néanmoins, je voulais signaler que c’est la « fin » d’un blogue dans quelques heures. La Molécule, dont on sait que le cerveau derrière est nul autre que le sympathique bédéiste Leif Tande, nous quitte pour des mondes meilleurs. Un an de BD quotidienne, quel projet ! Bravo à Leif pour le travail colossal ! Bon, je vais m’ennuyer de ce contact quotidien, mais bon, y aura toujours le blogue de notre cher bédéiste pour lui jaser et pour ceux qui voudront avoir l’oeuvre complète chez eux, un album sortira au cours de 2009. 😀 Et franchement, ça vaudra le coup.

Bon, sur ce, je vous laisse pour les festivités de fin d’année. Bonne année 2009 ! 2008 a été très bien pour moi  – beaucoup de changements – c’est ce que j’attends aussi de 2009. 🙂 On se reparle au tout début de la semaine prochaine !

Noyeux Joël !

Patrick Moya (source)

Patrick Moya (source)

Bon, c’est une journée très remplie aujourd’hui, on reçoit du monde pour le réveillon. Néanmoins, je prends ces quelques minutes pour vous souhaiter à tous un Joyeux Noël ! Soyez prudents sur les routes, ne conduisez pas si vous passez la soirée la tête dans le bol à punch (autrement dit, ne prenez pas le volant avec un taux d’alcoolémie non règlementaire dans le sang) et profitez-en à votre manière comme je le disais vers la fin de la semaine dernière !

Sans grande surprise, on ne risque pas de se reparler avant le 26, voire le 27  décembre. D’ici là, soyez sages… ou pas, après tout, ce sont les Fêtes ! 😉

Allez, un câlin et un bisou sur le bout de la truffe à tous et hop ! On va se préparer à recevoir la visite qui arrivera dans environ une dizaine d’heures. Dire que si j’étais Jack Bauer, en ce laps de temps, je pourrais désamorcer une couple de bombes nucléaires et abattre une quarantaine de conspirateurs et de terroristes… Je préfère ma vie relaxe en fin de compte. 😉

Joyeux Noël encore ! 😀

Lettre au Papa Noël

…qui descendra du ciel avec des jouets par milliers.  Non, mais ho ! À défaut d’avoir 6 ans et de l’attendre impatiemment, aussi bien lui écrire directement et lui dire les affaires directement.

Cher Père Noël,

Comme tu vois, c’est bientôt l’heure de ton quart de travail. J’espère que tu es encore prêt à défoncer les limites de la physique et du temps pour perpétuer un mythe et surtout, défaire la santé financière de tous les papas et mamans du monde. M’enfin, passons. Tu sais que malgré tout ce que l’on pourrait te reprocher, j’aime bien ta figure rassurante… même si on ne l’a vu que dans des dessins ou des pubs de boisson gazeuse. Peu importe.

Ai-je été sage cette année ? Hum… Difficile à dire. D’un côté, oui, et d’un autre non. Il semble que j’aie été passablement gentil dans la vraie vie, mais que je me suis permis quelques vacheries sur le blogue. Je sais, c’est horrible, hein ? Mais tu me connais personnel: derrière ces mots durs se cache un coeur meurtri, n’est-ce pas ?

C’est pourquoi je crois qu’avec ta générosité, ton grand coeur et surtout la menace puissante que je puisse révéler ton imposture à une génération d’enfants au complet (ce qui t’annihilerait, soit dit en passant) que tu vas m’accorder mes quelques voeux de Noël. Bon, on s’entend que je sais que tu ne pourras me donner tout cela demain ou après-demain. En fait ce sont des voeux pour 2009.

Alors, à partir de Noël et de 2009,  je veux:

  • Travailler dans des environnements stimulants
  • Avoir quelques autres boulots à la pige en communication écrite  si possible
  • Apprendre à cesser d’angoisser et prendre les choses avec plus de sérénité comme certaines personnes m’ont démontré ce talent cette année
  • Faire attention à mon droit de parole car il m’est précieux (y a des pays où on crève pour parler alors…)
  • Être heureux, tout simplement.
  • Oh et pendant qu’on y est… Vous auriez pas un bel homme dans votre sac, le genre que j’aime ? D’ailleurs, faites attention à vous Père Noël ! Ça fait un bail que je n’ai pas été intime avec un bel homme et donc, votre présence, qui ma foi peut être délicieuse malgré votre âge plutôt avancé , pourrait m’émoustiller… Non, mais sans farces, Père Noël. Je sens que très bientôt, je vais être capable d’ouvrir mon coeur, de recevoir l’amour de quelqu’un d’autre dans ma vie. J’aimerais donc que vous vous arrangiez qu’avec votre « supposée magie », vous puissiez me faire rencontrer quelqu’un le moment venu. Sinon, je n’aurai pas le choix de faire appel à Harry Potter ou Gandalf: eux, leur magie fonctionne !

Par la même occasion, je ne serai pas totalement égoïste. Au contraire, je souhaiterais pour mes amis et collègues blogueurs et blogueuses qu’ils trouvent ce qu’ils désirent en cette fin d’année et le début d’une suivante. Qu’ils soient heureux avec eux-mêmes et leurs proches (parents, ami(e)s, conjoint(e)s, enfants, etc.). Ça serait déjà un monde meilleur si vous arriviez à le faire. Je vous souhaiterais bien la paix sur la Terre et la justice pour tous, mais vu que je vous demande cela depuis que j’ai 7 ans et qu’on voit que rien n’a changé, je resterai réaliste. De toute façon, je comprends aujourd’hui que vous ne pouvez changer la nature humaine – ce que j’étais incapable de comprendre étant petit.

Alors, voilà ! Ce n’était rien que ça ! Ben en fait, un gros rien, mais ce n’est qu’un rien tout de même ! 😉

En espérant que vous vous montriez à la hauteur de vos « compétences » d’être surnaturel,

Veuillez donc agréer, monsieur Noël, de mes sentiments les meilleurs,

Le Satellite Voyageur

P.S.: Vous aurez compris, Père Noël, que j’ai été un peu cynique avec vous uniquement pour que la blogosphère ne sache pas que je vous aime bien, que je n’aime Noël qu’à cause de vous et que je vous voue un culte presque malsain… Euh… Dites-moi pas que cette partie a été publiée sur le blogue ? Oups ! Malaise…

😉 Allez, sans farces, je vous laisse la section commentaires pour vos souhaits de Noël si vous en avez.

Parmi mes voeux, une pensée spéciale à mon ami qui a perdu sa mère cette année et à Blogue L’Éponge qui vient de perdre son grand-père

Alors, je suis un mauvais garçon…

Très intéressant cette mort/résurrection brève de la blogosphère. Tout d’abord, je me suis rendu compte qu’il y en a beaucoup qui auraient été attristé de ma « mort virtuelle ». Je vous en remercie. Par contre, le cadavre n’était même pas froid que déjà on supposait de ma « soi-disant violation de termes avec WordPress ». Je ne vous en veux pas. Quand quelqu’un disparaît sans qu’on ait de raison, ça peut avoir l’air louche.

Non, en fait, c’est surtout un commentaire sur cette chronique « Blogosphère » de Renart qui m’a allumé. Un pauvre Renart qui a eu peur, je suis touché je l’avoue. Un Renart qui a pourtant des choses encore plus importante à se soucier que la disparition de mon blogue ou de celui de Jean-Luc Proulx (qui s’est probablement fait avoir par le même spammeur que moi, malheureusement 😦 ). M’enfin !

Bref, dans les commentaires de la chronique, quelqu’un a dit que mon sort n’était pas étonnant, que j’étais diffamatoire… Hé ben dis donc ! Donc, je suis « un bad boy », un Jeff Fillion de la blogosphère donc ? Incroyable ! Incroyable tout d’abord qu’avant aujourd’hui, je n’avais jamais reçu un commentaire de la sorte. Pourtant, il n’aurait pas été censuré et j’aurais pu lui parler et peut-être lui donner raison.

C’est vrai que des fois, je n’y vais pas avec le dos de la cuillère. Je suis « rough and tough ». Mais premièrement, contrairement à bien des blogueurs, je ne fais pas de vendettas personnelles envers d’autres blogues. Lorsque je dis des trucs « méchants », ça concerne toujours des personnalités publiques, qui s’exposent aux médias. Ou des groupes tellement vastes que ça ne change pas grand chose. Oui, OK, ils ont des coeurs eux aussi et elles ne méritent peut-être pas le traitement subi. Sauf que… Dans bien des cas:

1) C’est de l’humour donc faut prendre les « méchancetés » avec des pincettes

2) Y a du sarcasme qui, oui, peut démontrer un élan d’antipathie envers une personne ou un groupe de personne, mais c’est du sarcasme alors faut prendre ça au deuxième degré. Là, je dirais bien que plusieurs ne comprennent malheureusement pas au-delà du premier degré à l’ère du Web 2.0, mais j’imagine que je serais diffamatoire si j’osais dire cela…

3) Y a eu des fois où j’ai avoué être allé trop loin

4) Pour bien des cas, pour une petite taloche que je faisais, je pouvais en lire des dizaines et des centaines pas mal plus salées que moi. Est-ce que ça les justifie ? Non. Sauf qu’avant de m’accuser d’animateur de CHOI Radio X, y a une marge à ne pas franchir.

Alors, j’ai compris le message, il n’y aura plus de sketches de fin d’année du Satellite. Premièrement, ça énervait bien des gens  et deuxièmement, je m’éviterai de propager ma ligne de mauvais garçon.

SAUF QUE… Je n’ai pas l’intention de démordre quand un sujet ne fais pas mon affaire. J’adoucirai peut-être un peu le ton, j’en suis conscient, je me suis même relu et y a certains billets dont je ne suis pas fier. Sauf qu’adoucir le ton ne veut pas dire rester impassible comme certains souhaiteraient que je le sois. Oh que nenni ! Avec tout ce qui se passe dans le monde, ne rien dire serait donner raison à ceux qui veulent qu’on s’assoit sur notre steak.

Mais bon, qui sait ? Peut-être que le Temps des Fêtes 2008 va me rendre sage comme une image ?… À suivre…

Faire attention…

Je sais, vous avez eu peur. Tout d’un coup, le blogue a « disparu » ou plutôt a été suspendu.

Moi aussi, j’ai eu peur. Hier, j’ai été absent toute la journée et ne voilà-t-il pas que j’apprends par le biais du blogue de Louis-Philippe, ce matin, que mon blogue a disparu ?!!!!

Beaucoup de panique pour pas grand chose (de plan me rendre malade), car il paraîtrait qu’il y avait un lien vers un site interdit par WordPress (avec raison). Donc, probablement, un lien dans un commentaire qui aurait passé la barre de Akismet. Mais bon, WordPress aurait réglé le tout et me revoilà !

Donc, il ne s’agissait pas de censure, mais simplement d’un problème de sécurité. D’ailleurs, pour les connards qui s’essaieraient à nouveau, disons que je me suis amusé à mettre quelques mots interdits dans les commentaires. Désolé, mais chat échaudé craint l’eau froide.

Sur ce, je vais aller me remettre de mes émotions. Ouf !

Des petits cadeaux humanitaires

Bon, ça y est ! C’est la course aux cadeaux de dernière minute ! En tout cas, pour plusieurs, c’est le cas ! Je vous propose donc des petits cadeaux humanitaires,  tout à coup que vous voulez éveiller votre côté philanthrope en ce Temps des Fêtes.

Tout d’abord, pourquoi pas un petit don pour « L’Itinéraire » (organisme aidant les sans-abris) pendant le Solidaridon du Temps des Fêtes ? Pour vous motiver, pourquoi ne pas écouter le petit air folklorique qui va avec la campagne publicitaire ?

Et puis, pourquoi ne pas offrir une chèvre à vos proches ? En fait, la chèvre irait dans un pays où ils ont besoin d’elle. Mais bon, vous pourriez donner une carte à vos proches indiquant, qu’en son nom, un arbre, des manuels scolaires, un âne ou tout simplement de l’eau potable sont envoyés dans des pays dans le besoin. Une intiative fort originale de Oxfam Québec. Et puis, bon, ça empêchera ce type de réactions à Noël…

Ou…

Bref, c’était des suggestions au cas où… 😉

Le Bye Bye du Satellite prend relâche jusqu’à demain, en passant.

Le Bye Bye du Satellite: 19 décembre 2008

Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens est fier, cette année, de récompenser des artistes tel que:

  • Claude Dubois
  • Jean-Pierre Ferland
  • Isabelle Boulay
  • Richard Desjardins

Ainsi, dans un grand gala télévisé de la CBC, vous pourrez voir ces artistes dans des performances incroyables ! Regardez !

Note du diffuseur: On oubliait de vous dire, vu qu’il s’agit de maudits artistes québécois qui ne chantent pas en anglais, on a décidé de les couper au montage pour éviter de perdre les 3-4 Canadiens-Anglais qui regardent CBC (et la télévision canadienne en général). Meilleure chance la prochaine fois, frogs !