(lire avec sarcasme le titre) Quelle surprise !

Ryan Remiorz / La Presse Canadienne (source)

Ryan Remiorz / La Presse Canadienne (source)

Ah ben tiens, quelle surprise ! Il fallait bien que la campagne commence à peine pour que Dumont arrive avec ses idées de privatisation à outrance en voulant privatiser « un peu » (moyen à peine subtil pour après ça privatiser entièrement) Hydro-Québec. Hé oui, ça a l’air qu’il va falloir bientôt remettre tout dans les mains d’entrepreneurs privés – vous savez ceux du genre qui ont fait « crasher » la Bourse et qui ont plongé le monde dans une récession ? Hé bien, selon Dumont, il faut leur faire confiance… Mieux que ça, avec son milliard de dollars mis dans les hypothèques, il va recréer partiellement la situation hypothécaire des États-Unis… vous savez celle où des milliers de gens abandonnent leurs maisons. Intéressant, hein ?

Écoutez, nous ne rembarquerons pas le débat public/privé. Contrairement à ce que bien des gens veulent croire, je ne suis pas un étatiste. Même que je ne veux pas que l’état se mêle de tout, je trouve que quand il met trop son nez là où ça ne le regarde pas, ça devient dangereux. Sauf que tout mettre les mains du privé – c’est-à-dire d’hommes et de femmes qui ne cherchent qu’à s’enrichir sans discernement moral – ça n’améliore rien. À court terme, oui, car l’argent entre et – oh classique argumentation ! – ça donne des « jobs ». Mais leur quête insatiable d’argent fini toujours par nuire aux citoyens moins fortunés (dont la FAMEUSE classe moyenne), à l’environnement, etc. Ce n’est pas une question simplement manichéenne, c’est malheureusement un constat que l’on peut faire en regardant en arrière.

Mais bon, bref, faudrait que j’arrête de souligner les gaffes de Dumont, mais… Mais j’ai le désir de les voir se planter, de voir Dumont – le presque chef totalitaire d’un parti qui censure presque ses membres (peut-être pour ça qu’ils aiment les Conservateurs) – se faire donner un grand coup de pied au derrière. Particulièrement quand il a le culot, comme m’a rappelé Blogue l’Éponge aujourd’hui, de se comparer à Barack Obama au niveau de l’image. Mais pour ce sujet, Patrick Lagacé a mieux parlé que moi dans sa chronique de La Presse d’aujourd’hui:

Le pire, c’est que le chef de l’ADQ s’est permis un parallèle avec la victoire d’Obama, se présentant en promesse d’espoir made in Québec. Là, j’ai été pris d’un fou rire. Allons, Mario, allons…

Espoir?? D’abord, pour incarner l’espoir, il faudrait dire à Mario Dumont de sourire un peu. Il ne sourit plus. Il a depuis des mois cet air sévère de l’homme qui sait qu’il doit aller subir une coloscopie, mais qui ne peut pas tout à fait s’y résoudre.

On dirait Dick Cheney. Pas Barack Obama.

Ensuite, pour incarner l’espoir, il faut rester positif. Être inspirant, rassurant. Or, Mario Dumont, hier, n’était que critiques et railleries.

Sa meilleure image?? Celle du véhicule, justement piloté par M. Charest, qui prend le champ. Mario Dumont est le champion québécois de l’image forte et de la phrase qui résume tout. Mais cet autobus qui dérape, ça reste une attaque.

MOUHAHAHAHAHAHAHA ! Dumont qui se compare à Obama… c’est comme la grenouille qui voulait être aussi grosse que le bœuf. Vous vous rappelez comment ça finit ? La grenouille éclate. Alors, verrons-nous des tripailles provenant de l’ADQ le 8 décembre au soir ? 😉

Publicités

2 Réponses

  1. Wow! Il est en verve le Satellite! 🙂

    Moi aussi j’ai fait le saut en voyant les « propositions » de Dumont, concernant les hypothèques et la privatisation partielle d’Hydro-Québec. Mais le pire, c’est que son premier arrêt au début de la campagne a été au Lac-à-l’Épaule, endroit même où s’est décidé la nationalisation de l’électricité en 1968. Et il ose se référer à la Révolution Tranquille! Je comprends maintenant comment il peut accuser Charest de cynisme et d’opportunisme… Il en fait suffisamment preuve lui-même pour pouvoir reconnaître ces défauts chez les autres!

    Pour le reste, ben merci pour la plogue! 🙂

    Et ton expression sur les tripailles de l’ADQ, j’ai vraiment eu le fou rire!

  2. @Blogue l’Éponge> Mouhahahahaha ! Excellentes observations ! Quant aux tripailles, avoue que ça serait délicieux: des tripailles de Dumont dans son coulis… Non, pas vraiment finalement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :