Quelques livres de cynisme…

Bon, je peux enfin écrire ce billet. Si je l’avais écrit hier, j’aurais été d’une méchanceté rare dans mon cas. Puis, avec un peu de recul, je me permets d’écrire sur le sujet. Bon, on ne reviendra pas sur les résultats d’élections. Et même si j’ai écrit que je trouvais ça ridicule comme résultat, qu’on revenait au même point et que – pire – plus de gens avaient voté pour les conservateurs de Harper, je suis d’accord avec le Détracteur: ces élections n’ont pas été inutiles. Résultats fort décevants, mais pas inutiles. Par contre, ça donnait quoi à Harper de les déclencher pour le même résultat… m’enfin !

Sauf que quand j’ai vu le faible taux de participation, c’est là que j’ai vraiment pété ma coche: 42% n’ont pas voté ! Phoque ! On est rendus aussi incultes politiquement que les États-Unis, on ne vote plus. J’étais tellement en maudit, moi qui a même fait mon devoir de citoyen un peu plus d’une semaine avant les élections ! Sauf qu’il me fallait un point de vue contraire pour comprendre la « mentalité » d’un non-votant assumé. Je l’ai trouvé par le biais de commentaires sur le blogue de Louis-Philippe Lafontaine. Le billet de ce blogueur assumé dans son désir de ne pas participer à la démocratie est ici.

Là, attention ! Je ne veux pas que mes prochains propos soient considérés – ni même par l’auteur de ce billet – comme des attaques personnelles mais comme une attaque de son point de vue. Méchante différence entre les deux ! Surtout que je ne connais pas ce blogueur, alors… Sauf que je vous avertis également que lorsque vous lirez son billet, attention ! Il y a du cynisme au pouce carré comme je n’ai jamais vu ça. Disons que sur le coup, j’ai dû prendre un bon 2 livres de cynisme que j’ai rapidement perdu.

Bref, si on résume sa position: ça ne donne rien de voter, les gouvernements sont corrompus, le monde est individualiste et c’est ceux qui votent qui devraient fermer leur gueule et non le contraire parce que ceux qui ne votent pas envoient un message… Une conclusion globale qui nous fait dire premièrement: « Ben coudonc ! À quelle heure on se suicide collectivement ? » Deuxièmement, je peux comprendre le dégoût politique. Je le sais, moi aussi, dans le coin droit de mon cœur, il y a une partie cynique qui s’amuse à haïr profondément la politique québécoise/canadienne. Pendant longtemps, je ne voulais RIEN SAVOIR là-dessus. Je préférais être ignorant que dégoûté. Sauf que… Je me suis vite rendu compte que ça ne donnait rien cette attitude. Le gouvernement s’en fiche des cyniques. Au contraire, pendant qu’ils broient du noir, ils se permettent n’importe quoi. Or, quand un groupe de citoyens informés et militants prennent le flambeau, là, le gouvernement regrette quasiment de ne pas être en dictature. C’est d’ailleurs le problème que j’ai avec cette position cynique de la politique et du fait de ne pas voter: c’est cracher sur ce pour quoi tant de gens sont morts. Oui, oui, parce que le combat de la liberté d’expression n’a pas commencé avec l’affaire Jeff Fillion. Ça a commencé il y a fort longtemps et on peut se considérer chanceux d’y avoir droit quand on voit que dans plein de pays au travers le monde, ils n’ont pas droit de démontrer une position contre le gouvernement (voir pays d’Asie, du Moyen Orient, etc.).

Il y a l’idée que le non-vote est un message pour les partis. Or, ils s’en fichent. Ils se fichent de ceux qui ne vont pas voter: un député adéquiste/libéral/péquiste est bien plus inquiet d’un citoyen qui lui dit « je vais voter pour quelqu’un d’autre que toi » que la personne qui lui dit « de toute façon, je ne vais pas voter ». Parce que la première personne peut entraîner plusieurs autres à ne pas voter pour lui. Le deuxième n’a aucun pouvoir de persuasion, alors… En fait, vous voulez faire un vrai message aux dirigeants ? Allez au bureau de scrutin et annuler votre vote. Ça, ça parle ! Et au moins, vous aurez vraiment fait votre devoir. Puis, cette équation dans le billet de ceux qui votent n’ont pas à chialer parce qu’ils ont voté pour le gouvernement et qu’ils endurent leur choix. Premièrement, il ne faut pas oublier que parfois ce n’est pas notre candidat(e) qui gagne. Deuxièmement, même si c’était le cas, si mon député ou ma députée fait un mauvais boulot dans le comté et que j’ai voté pour lui ou pour elle, je suis encore PLUS en mesure de le ou la critiquer puisque je lui ai donné ma voix. Celui qui ne s’est même pas levé pour se prononcer n’a pas le droit à cette voix: il a décidé de subir, de cracher sur son droit que lui donne la démocratie…

En conclusion, ce fiel de cynisme est tout à fait permis (puisqu’on est justement en démocratie), mais il apporte quoi de bon ? On lit ça et on se dit: « Bon ben on va subir et mourir en ayant subi ! » Moi, on m’a toujours dit que les petits gestes avaient de l’impact. Il serait peut-être bon de lâcher le confort facile du cynisme et sortir un peu le nez dehors… sans rêver en couleurs, ça s’appelle vouloir améliorer son monde à sa façon. Mais bon, je dis ça de même !

Un petit P.S.: Comme l’a fait remarquer Vegekat aujourd’hui, c’est plaisant, WordPress offre désormais la possibilité de mettre des sondages dans ces billets. Amusant. Je vais peut-être m’essayer bientôt… 😛

Publicités

2 Réponses

  1. En lisant ça ça m’a fait penser à une toune de Nickelback… Si vous aimez pas leur style vous pouvez tout simplement fermer le son de votre ordinateur, mais regarder le vidéoclip (qui commence après 1 minute à peu près, avant on voit juste le groupe).

    Ça finit avec la phrase choc qui me fait le plus tripper de tout le vidéo :

    « Never doubt that a small gorup of committed people can CHANGE THE WORLD. Indeed, it is the only thing that ever has. »

  2. Bon billet Alex. Il faut cependant essayer de comprendre pourquoi tant de gens ne se déplacent pas pour aller voter. Surtout que ça ne prend que 30 minutes! Il sera sans doute difficile de convaincre les anarchistes et les blasés de poser ce petit geste. Cependant, de ce pourcentage élevé d’abstentionnistes, il doit y avoir un nombre important de gens qui ont perdu espoir en la démocratie. Ils se disent probablement que l’élection d’un candidat ou d’un autre, d’un parti ou d’un autre, ne changera rien à leur condition. Le cynisme politique atteint un niveau sans précédent. Le scandale des commandites y est sûrement pour quelque chose…

    Nous sommes plusieurs à demander aux politiciens de modifier le mode de scrutin afin que la composition des parlements reflète la diversité des voix. Notre système, le vote nominal à un tour, est mal adapté aux nouvelles réalités du 21ème siècle. Il est inconcevable que les sympatisants du Parti Vert et de Québec solidaire ne puissent pas avoir leur voix à l’Assemblée Nationale. Pour l’instant, ces deux partis représentent environ un électeur sur dix. À mon avis, il serain sain pour notre démocratie que Françoise David, Amir Khadir et Guy Rainville (je préfèrais Scott MacKay mais bon…) puissent participer aux débats et court-circuiter le débat qui est de plus en plus homogène.

    Dans notre système, seuls les partis politiques qui ont accès à du financement peuvent aspirer à envoyer des députés à Québec. Vous allez me dire que la quarantaine de sièges de l’ADQ prouve le contraire… Je ne crois pas. Le succès qu’a connu Mario Dumont en mars 2007 était circonstanciel. Ce fut un vote de contestation envers Jean Charest et André Boisclair. Tout laisse croire que l’ADQ se retrouvera avec une dizaine de sièges (merci aux gens de Québec…) et nous retourneront au modèle bipartite qui nous mène nulle part.

    Vous verrez la stratégie du Parti Québécois aux prochaines élections… Ils prendront les citoyens progressistes-indépendantistes en otage en clâmant haut et fort qu’un vote pour Québec solidaire est un vote contre l’accession à l’indépendance. Comme si le projet de pays appartenait au PQ. Si nous avions un système électoral proportionnel, ce problème ne se poserait pas.

    Alors? Ça fait l’affaire de qui ce système nominal à un tour? Et on se demandera encore pourquoi les gens ne se déplacent plus pour aller voter.

    Pour ce qui est du blogueur harakiri, je suis certain qu’il enverra son vote pour Star Académie et la soirée des étoiles de la LNH…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :