À mes « amis » pro-conservateur…

Canoë (source)

Vous qui avez versé une larme alors que Josée Verner avait des larmes de crocodile hier. Vous qui vous êtes réjoui de voir le maire LaBeaume s’excuser et souhaiter l’élection de ministres conservateurs dans la région de Québec. J’aimerais qu’on parle de certains arguments que je lis de votre part sur les forums de discussion, les commentaires de blogues, etc. Parce que plusieurs d’entre eux m’agacent. Bon, je sais: ça vous fait chier cette descente aux enfers des conservateurs que vous idolâtrez. N’empêche que vos propos seraient 100 fois plus intéressants s’ils n’étaient pas teintés d’une hargne telle qu’on dirait que vous allez prendre une carabine coupée pour descendre le plus de citoyens possible dans la rue…

1er agument : On sait ben, on a diabolisé Stephen Harper ! Le Bloc a diabolisé Stephen Harper !

Oui, je vous accorde que les attaques du Bloc vont loin… très loin même. Sauf que ce ne sont pas les attitudes de votre chef qui infirment les dires des partis d’opposition: il cache ces députés quasiment qui n’ont pas le droit de rien dire, reste incomplètement insensible sur tous les sujets inimaginables, etc. Comme me disait un ami hier: « Un jour, j’ai vu Harper dans un reportage reconduire son fils à l’école… Il lui a donné la main avant de partir cibole ! » On s’entend que quand on regarde Harper, le gars est froid, distant et il semble peu à l’écoute de ses concitoyens. Déjà, ça part mal. Ce qui me fait rire aussi de cet argument, c’est que oui, dernièrement on s’est farouchement attaqué à Harper. Sauf qu’en début de campagne, c’est qui qui a fait une campagne de publicité dégueulasse qui disait quasiment que ça ne donne rien de voter pour des partis d’opposition puisque ça coûte cher ces députés ? Vous savez ce quasiment pied-de-nez à la démocratie ? Ne serait-ce pas le mongol chauve « de ministre conservateur non élu » qui veut la circonscription de Vaudreuil-Soulanges, par hasard ? Quant à moi, ces attaques – plus toutes celles sur Dion dont l’oiseau qui lui chie dessus – étaient aussi vaches que celle que le gros Albertain reçoit en ce moment.

2ème argument: Les #&**( d’artistes sont les seuls à chialer contre ce gouvernement et on les écoute !

Ah bon ? Et que dire des économistes, des représentants de Chambre de Commerce, de maires, d’avocats, de juges qui ont critiqué des promesses ou des idées du parti Conservateur ? Et puis, parlant de l’affaire des coupures, comme je l’ai déjà dit : je suis d’accord que parfois, il faut faire du ménage dans les programmes de subvention. En éliminer pour en améliorer ou en créer de meilleurs. Sauf que le problème, c’est qu’ils n’ont jamais dit les vraies raisons de l’élimination de l’argent, ce par quoi ils allaient le remplacer ou pas, etc. Sans parler de l’idéologie derrière ça, mais on en reparlera au prochain argument. Le gros problème des conservateurs: ILS NE DISENT JAMAIS RIEN. Regardez l’affaire des jeunes contrevenants: M. Harper nous dit qu’il veut que les jeunes ayant commis des crimes graves d’aller en prison. Or, il n’en dit pas plus: il ne nous explique pas que l’idée est de faire des prisons pour jeunes délinquants (pas les mélanger avec les criminels adultes), les subtilités du programme.

Vous allez me dire: « oui, mais ça c’est la faute des médias ». Peut-être pour la télévision, mais dans la presse écrite, d’habitude, ça serait plus étoffé que ça. Et puis, s’ils sont si desservis par les médias, pourquoi ne pas expliquer intelligemment leur plan sur leur site Internet ?! Pourquoi ? Simple, parce que comme Mario Dumont, ils lancent des affaires qui font plaisir à une certaine génération en majorité actuellement sans concevoir rien. Vous allez me dire que les Libéraux aussi. Exact, sauf qu’avec eux, on le sait et ils sont moins intransigeants et sourds à la population que Harper. Bref, si ça ne marche pas, ils vont le savoir et y repenser à deux fois.

3ème argument: Où vous prenez ça que Harper est anti-gai, anti-avortement, etc. ? Il n’en parle pas !

Ah non ? Où étiez-vous le jour où il a annoncé son projet de loi C-10 ? Parce que moi, je regardais les nouvelles et je voyais à sa droite le représentant évangélique de l’Ouest canadien. Et il a d’ailleurs ajouté que le projet de loi empêcherait de sortir des films qui dépeindrait des homosexuels comme étant des bonnes personnes. Quant à l’avortement, on sait que son projet de loi pour punir davantage les mères enceintes assassinées est un prétexte pour éventuellement ramener l’idée de criminaliser l’avortement. S’il est vrai qu’il en parle peu, il n’en pense pas moins. C’est pareil aux États-Unis. Palin et McCain ne parlent pas de ça beaucoup, mais on sait très bien ce qu’ils pensent de ces sujets et que la droite morale est dans leur mandat.

Est-ce qu’on peut comparer Harper à une folle quelqu’un comme Palin ? Non, mais on sait qu’il flirte avec la droite religieuse en s’il vous plaît…

4ème argument: Clisse ! Il a respecté ses promesses: il nous a donné la nation québécoise bâtard ! La go-gauche devrait reconnaître ça !

OK. Je l’avoue, c’est un geste de Harper envers le Québec. Mais pour xième fois je le demande: ÇA DONNE QUOI CONCRÈTEMENT ?! Je suis tanné d’entendre dans les promesses réalisées par Harper cet argument-là. Je suis prêt à admettre la baisse de TPS et le 100$ aux familles, mais phoque la reconnaissance de la nation québécoise. ÇA DONNE RIEN ! La preuve, on est encore à 100% à la laisse d’Ottawa sur tout ! Même Charest – un fédéraliste 100% pur sucre – voudrait que le Québec ait une indépendance culturelle (que – oh tiens ! quelle surprise ! – Harper refuse de lui donner). Quand c’est rendu que Jean Charest lutte pour récupérer des pouvoirs d’Ottawa, je pense que c’est un signe que la reconnaissance de la nation québécoise n’a donné rien de concret pour le Québec. Nothing, zéro, niet !

5ème et dernier argument: Ben c’est ça ! Ils vont perdre/devenir un gouvernement minoritaire et on va encore rester dans le statut quo !

Ça, en termes d’argumentation, ça correspond à un « Pow ! Pow! T’es mort sinon je joue plus ! » Premièrement, qui dit que – supposons- si Dion ou Layton devienne premier ministre, il n’y aura pas de changements au pays. Deuxièmement, je suis tanné d’entendre cet argument qui n’a aucun sens. Je suis d’accord que – par exemple – le « fameux » modèle socio-démocrate des années 60 et 70 ne fonctionne plus aujourd’hui et nous nuit. Je suis prêt personnellement à voir du changement. Sauf qu’il faut que ce soit des changements réfléchis, des changements qui seront malléables au fil des époques et sain pour notre société pour que dans 50 ans, nos enfants et petits-enfants vivent bien. OR, les partis de droite proposent des solutions à la va-vite sans réfléchir aux conséquences de ces solutions sur la planète, sur les humains, sur la situation géo-politique dans les décennies à venir. Bref, des solutions qui font plaisir à la population de contribuables immédiats mais qui se foutent des conséquences dans 20-30-40 ans de ces politiques. Quant à la gauche, elle est tellement divisée et dans certains groupes, carrément la tête dans les nuages, qu’elle n’a pas non plus de plan sain pour les décennies à venir. Là-dessus, c’est l’égalité: on est incapables de réfléchir à des politiques intelligentes pour l’instant. Alors, en attendant des grands penseurs, on s’engueule… 😉

Pour ceux qui s’interrogent sur la droite en montée au Québec, lire cet intéressant article ici.

Publicités

2 Réponses

  1. Excellent billet! N’oublions pas que le Parti Conservateur avait déjà orchestré sa campagne de salissage envers Stéphane Dion des mois avant le déclenchement de la campagne électorale. M. Harper est un homme extrêmement ambitieux. D’après ce qu’on peut lire – et même sur certains blogues conservateurs – M. Harper n’est pas un joueur d’équipe, il semble vouloir tout contrôler. M. Harper a des objectifs très précis: certains sont guidés par ses propres valeurs et d’autres sont encouragés par des forces économiques qui semblent très puissantes.

    M. Harper me donne l’impression d’un politicien qui tient à accéder au pouvoir et d’y demeurer au moins pour 2 à 3 mandats consécutifs. Pour ce faire, il devra contenter les donateurs du parti: le lobby des pétrolières, le lobby économique, le lobby des réformes et le lobby religieux. Ce qui me surprend dans tout ça, ce sont les simples citoyens, les travailleurs, la classe ouvrière… qui se laisse séduire par le discours (baisses d’impôts, fierté militaire, réduction de la taille du gouvernement, etc…) et qui ne se rendent pas compte que ce parti ne défend pas leurs vrais intérêts.

    L’américain Thomas Frank se questionnait sur ce phénomène lors de la campagne électorale de 2004: http://www.monde-diplomatique.fr/2004/02/FRANK/11021

  2. @lutopium> Merci pour ce commentaire ma foi étoffé et très intéressant ainsi que le texte. Sauf qu’en le lisant, je n’arrêtais de me dire qu’une personne très à droite dirait: on sait ben, de l’anti-américanisme primaire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :