« C’est un bon garçon, il ne ferait pas de mal à une mouche »

Nicolas Gauthier

Photo: Nicolas Gauthier

Combien de fois avons-nous entendu la phrase ci-haut venant des proches d’un suspect arrêté dans une affaire de meurtre ou d’accident automobile ? Ça ou : « Je m’y attendais pas, ça semblait pas être quelqu’un de violent. » Mais je crois que la meilleure, c’était aux nouvelles régionales ce soir. Voici le topo: un accident mortel à Drummondville, une voiture qui heurte un motocycliste à une intersection. Bref, accident banal et triste. Sauf qu’évidemment, le jeune chauffeur allait plutôt vite… Dommage qu’ils ne mettent pas le topo télévisé sur le site parce que juste par la longueur de la marque de freinage de la voiture, on pouvait voir que le gars allait beaucoup trop vite. Il y a aussi des témoins qui disent qu’il est allé vite. Or, et là, c’est tellement beau, les médias demandent à un ami proche du jeune homme ce qu’il en pense et sa réponse à été à peu près la suivante:

Ben c’est pas le style de (prénom de l’accusé) de faire de la vitesse, il est prudent sur la route.

Bon, c’est peut-être mon côté « j’ai de la misère à pardonner aux chauffards de la route » qui va parler dans les prochaines lignes, mais je l’accepte ce côté-là. 😉 Un gars tue sa femme et ses enfants, ou tue son patron, une femme noie ses enfants ou assassine sa maîtresse ou sa mère… Bref, il y a un meurtre passionnel et on me sort la phrase de : « Jamais il ou elle n’aurait pu faire ça / Je ne comprends pas, c’était une bonne personne », je peux comprendre. ÇA N’EXCUSE AUCUNEMENT LE GESTE DU MEURTRE, mais je peux comprendre effectivement que des proches soient bouleversées et n’aient pas vu venir le coup. Après tout, des meurtres commis sous le coup de l’impulsion, ça existe en masse. Sauf que, c’est drôle hein, mais j’ai bien de la misère à croire que quelqu’un réellement SUPER PRUDENT sur les routes se mettent, une journée de même, à faire de la vitesse pour le plaisir… C’est drôle, mais je suis plus sceptique là-dessus. Bon, c’est peut-être mon cynisme sans fin qui parle aussi.

Le plus triste c’est que l’homme de 45 ans qui est décédé et laisse orphelin 3 enfants… sa femme est morte aussi de circonstances presque similaires il y a un an et demi. Comment on dit déjà ? La vie est sarcastique à souhait ?

Publicités

5 Réponses

  1. Je suis tellement d’accord que j’avais écris un truc un peu semblable en janvier dernier! Si tu es curieux c’est par ici: http://regardezlamusique.wordpress.com/2008/01/16/cest-de-la-faute-a-qui/

    Avoue qu’on a attrapé un peu la même longueur d’onde! 🙂

    On doit avoir doublement raison!! hi hi hi.

  2. Je comprends tellement ce que tu veux dire.

    Mais moi, ce qui me choque le plus, c’est quand c’est un genre de gangster qui est impliqué et y’a toujours les proches pour dire que c’était dont un bon p’tit gars! Ou le batteur de femmes qui a l’air d’un tueur et que t’as le voisin pour dire qu’il aurait pas fait mal à une mouche.

    Sérieusement, dans ce temps-là, je me dis que c’est vraiment pas tout le monde qui a un « radar-à-crottés » parce que souvent, je trouve que c’est tellement évident… Je comprends qu’on s’attend pas nécessairement à ce qu’il fasse tel comportement précis mais au moins, soyez pas surpris si ça arrive, venant de cette personne-là.

    En tout cas, je m’égare mais j’écrirai peut-être là-dessus, un jour.

    Sur ce, je m’en vais dîner en tabarnak. Salut 😛 looolll

  3. Wow Noisette! Un radar à crottés…
    S’ils en vendent, je connais des clients! 😉

  4. @MFL> Hé oui, les grands esprits se rencontrent faut croire ! 😉

    @Noisette> Ça serait un bon sujet et effectivement, vivement les radars à crottés en vente dans tous les bons magasins. 😉

    @Molécule> Oui, effectivement, moi aussi j’en connais…

  5. Il faut que la société se questionne sur la portée du « culte du char » et sur la promotion de la vitesse et des jouets motorisés de toutes sortes. Tant que les manufacturiers automobiles seront autorisés à en faire la promotion, les gens – surtout les hommes – prendront plaisir à « peser su’l gaz » et mettront leur vie et celles des autres en péril. Si l’industrie n’est pas capable de faire preuve de modération dans leurs publicités, je suggère qu’une loi l’encadre… Mais on dira de moi que je suis un gaugauchiste étatique…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :