Entre deux tempêtes

C’est drôle, j’étais sur l’ordi à travailler sur des ambiguïtés de traduction quand tout d’un coup, il s’est mis à faire noir… vers 15h30 de l’après-midi. Ça a comme fait: « Hum, je pense que ça va fesser fort cet orage-là ! » Et effectivement, le vent s’est levé intensément (des rafales de 96 km/h ici dans la région sherbrookoise) et il y a eu des éclairs et du tonnerre pendant au moins 1h30. Mais bon, il n’y a pas vraiment eu de dégâts dans mon coin, pas autant qu’à Montréal ou sur la Rive-Sud. Malheureusement, ce n’est pas fini. D’autres orages sont à venir d’ici quelques heures. Bref, je n’ai ouvert mon ordinateur que quelques instants. Néanmoins, ça devrait faire plaisir à plusieurs (voir les commentaires de ce billet). Moi, contrairement à 99% de la population, je vais espérer que ça passe rapidement et que ça soit moins violent. Pour ceux qui ne se rappeleraient pas pourquoi…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :