La confesse écologique

Petit article ici parce que, en bon enfant chrétien, je me sens coupable. D’ailleurs, petite déviation comme ça, si j’étais psychologue je remercierais le catholicisme: il a rempli les bureaux de psy avec la culpabilité pour tout et pour rien. Pour en revenir à ma culpabilité, hier avec la grosse chaleur, on n’a pas eu trop le choix que d’installer des airs climatisés… Ouh culpabilité ! Parce que, oh que je le sais, c’est pas fin pour l’environnement. Bon, nos airs climatisés sont relativement neufs (ils ne coulent pas) et ils ne sont sortis que l’été et, d’ailleurs, ne fonctionnent pas quand la température est « correcte » dehors (c’est-à-dire une chaleur de 24 degrés Celsius et en dessous sans humidex). Sauf que, malgré tout, bien que je profite d’un peu de frais, j’ai comme l’impression que je vais me faire attaquer par des « amis de la Terre ». D’ailleurs, y en a un qui refuse de lâcher mon mollet qu’il tient avec ses dents parce qu’il m’en veut.

Bref, je suis loin d’être entièrement vert. Mais faut dire que le parallèle avec la religion est plus qu’exact. Par moment, en écoutant « certains » experts de l’environnement, on a l’impression d’écouter un sermon catholique des années 1950: « Et là, si vous n’êtes pas moraux (verts), vous irez en enfer (vous provoquerez la fin de la planète) ! » Bien sûr, certains diront qu’il faut être un peu de la sorte pour, justement, forcer les gens à faire des gestes environnementaux. C’est juste qu’il me semble qu’il y a moyen de le faire de manière plus positive.

Mais bref, je vous offre cette tribune comme confessionnal: confessez vos péchés environnementaux ici. Après tout, on a tous une certaine part d’idéalisme, mais la vraie vie nous rattrappe et nous rappelle que parfois on est en contradiction avec ce qu’on aimerait pour la planète. Bref, venez vous confesser comme je viens de le faire. Ça ne fera pas mal. Vous n’aurez qu’à réciter une dizaine de « Je vous salue Daniel Green » ou de « Notre Steven Guilbault ». 😉

Publicités

3 Réponses

  1. Ton billet me fait penser que ce matin, j’ai quasiment eu le goût de mettre un pool sur mon blogue du genre:

    « Bon, qui d’entre vous avez installé vos airs climatisés en fin de semaine? »

    HA HA HA

    Je m’en confesse, nous avons ressorti l’air climatisé portatif pas plus tard que samedi et on l’a trimballé un peu partout dans l’appartement au gré de nos activités.

    Par contre, lorsque ce n’est pas trop humide, le ventilateur fait très bien l’affaire… du moins, dans le salon 😉

  2. Mouahahaha… Effectivement, ça aurait fait un bon pool. Mais effectivement, quand c’est pas trop humide, on se met plus sur les ventilateurs. Cependant hier… C’était trop humide. 😉

  3. waw sensass hihi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :