La difficile liberté d’expression

C’est la semaine de la liberté d’expression. Forcément, ça ramène dans le débat tous ces pays où il y a dictature et où il est impossible de parler (voir Birmanie, Chine, etc.). Mais j’ai l’impression qu’on croit, au Québec et au Canada, que la liberté d’expression est là pour toujours et à jamais. Or, ce n’est pas tout à fait vrai. On n’a qu’à voir différents exemples récents dans l’actualité pour se rendre compte que certains sujets sont sensibles et certaines personnes préféreraient qu’on n’en discute pas. Cette chronique de Patrick Lagacé d’aujourd’hui en est un bon exemple.

Je sais aussi qu’avec la liberté de parole vient la liberté de critique. En un mois d’existence, il y a eu une diffusion d’opinions parfois tranchées sur ce blogue et je n’ai pas eu que du flattage dans le dos. Mais bon, ça fait partie du jeu de la démocratie et de la liberté d’expression. Un jeu pas toujours facile, mais essentiel quand on voit qu’il un mouvement mondial qui voudrait abolir le jeu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :